• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : 757063 candidats attendus aux examens d’État

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

De la 6e année fondamentale à la philo, ils sont au total 757063 candidats qui vont participer épreuves officielles cette année, selon des chiffres communiqués, mardi, par M. Renan Michel, responsable du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), structure chargée de l’organisation des examens d’État au ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle.

 

« Tout est censé fin prêt pour le déroulement des examens d’État sur le territoire national », lâche le directeur du BUNEXE, Renan Michel, au terme d’une conférence de presse tenue, ce mardi, au ministère autour des examens officiels.  

Si sur le plan logistique, les activités sont encore à un stade de balbutiement, sur le plan technique par contre, les préparatifs vont bon train pour le déroulement de ces examens qui entendent sanctionner le cycle d’études de nos écoliers, a indiqué le directeur général du MENFP, M. Denis Cadeau.

Selon M. Cadeau, les fiches d’accès en salle d’examens pour la 6e et la 9e année fondamentale, sont déjà imprimées. Le processus de distribution s’annonce déjà dans plusieurs départements, sans compter d’autres attirails liés à ces examens déjà sur place.

Ils sont respectivement 298474 et 194910 candidats de 6e et 9e année fondamentale qui vont composer cette année aux examens d’État. Tandis que, pour le baccalauréat 1e et 2e parties, ils sont respectivement 186942 et 76737 bacheliers attendus aux épreuves.

Le même calendrier prévu pour le déroulement des examens est toujours maintenu. Pas de reprise pour les candidats de la 9e année fondamentale. Le port de l’uniforme dans les centres d’examens est fortement recommandé, précise pour sa part, le directeur général adjoint du MENFP, M. Ecclésiaste Télémaque, avant de rappeler que le recrutement du personnel pour ces examens sera fait uniquement dans le secteur éducatif.

D’autre part, le directeur du BUNEXE, M. Renan Michel informe avoir enregistré, une fois de plus des cas de fraude dans le processus de validation des candidats. Si l’année dernière, le nombre d’écoles impliquées dans des manœuvres frauduleuses était relevé à 267, il est passé cette année à 248. Alors que le nombre d’élèves fautifs qui ne sont pas validés pour prendre part aux évaluations est passé de 526 l’année précédente à 528 cette année.

D’après M. Michel, ce sont des élèves qui n’ont pas obtenu leur moyenne en seconde dans un établissement et qui, en complicité avec un directeur d’un autre établissement scolaire, s’est procurée d’une moyenne supérieure leur permettant de monter en classe de Rétho.

« Ils n’ont malheureusement pas été validés. Donc, ils ne vont pas participer aux examens », dit le responsable.    

Concernant l’aspect pédagogique, le directeur de l’Enseignement secondaire (DES), M. Jackson Pleteau a fait savoir que le ministère a déjà pris des mesures pour que les textes d’examens soient à la portée des candidats de tous les niveaux.

C’est ainsi, précise-t-il, que le ministère a introduit cette année un système appelé « cobayage », où après avoir été choisi, le texte d’examen d’une matière quelconque, est évalué à partir d’un enseignant de la matière en question mis à l’épreuve, avant d’admettre que ledit examen est ou pas à la portée des élèves eux-mêmes.

Texte et photo : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.                   



 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 451 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter