• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

«Haiti a besoin de solidarité », a déclaré l’ex première dame française Valérie Trierweiler

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

«Haïti a besoin de solidarité, car il ne peut pas régler seul tous ses problèmes», a déclaré Valérie Trierweiler qui a promis de  parler avec le président français sur la situation d’Haiti, a appris Haiti Press network via l'AFP.

«On avait donné beaucoup d’argent il y a 4 ans pour l’urgence mais il y a encore beaucoup à faire. Plus de 300 000 personnes vivent encore sous des tentes, 700 000 enfants ne vont pas à l’école», a-t-elle indiqué.

 

L'ex compagne de François Hollande a promis d’entretenir avec ce dernier sur ce qu’elle a  vu en Haiti durant son séjour dans le pays.

“C’est fort probable que je lui fasse un message pour lui dire ce que j’ai vu en Haïti. Ce que j’entends dire ici en Haïti, c’est que l’aide française n’est pas suffisante”,

Valérie Trierweiler a pris l’engagement de continuer depuis Paris sa mobilisation pour le pays qui peine à se remettre du séisme dévastateur de 2010 tout en insistant sur le fait "qu’on ne doit pas laisser à l’oubli un pays qui a subi une telle catastrophe.”

Au cours de sa mission en Haiti, pour le Secours populaire, Valérie Trierweiler a visité un hôpital pédiatrique et un complexe scolaire avec cantine, atelier informatique, atelier de couture et infirmerie pour plus de 1200 enfants financé par l’ONG française.

photo: AFP

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 397 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter