• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-séisme:137,543 individus vivent toujours dans 243 sites de déplacés, selon l'OIM

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Selon le dernier rapport de la Matrice de Suivi du Déplacement interne (DTM)  de l’OIM, plus de quatre ans après le tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010, environ 37,131 ménages ou 137,543 individus vivent encore sous les tentes dans 243 sites de déplacés. Ceci représente une diminution d’environ 91% de la population déplacée et de 84% du nombre de sites en comparaison aux figures de 2010.

 

Selon le DTM, une diminution de 6.4% du nombre d’individus déplacés et de 6.2% du nombre de ménages a été observé durant la période de Janvier à Mars 2014, comparé à la période de rapport précédente (Décembre 2013).

Ce taux est légèrement plus bas que celui observé en 2013 durant la même période. Ce phénomène s’explique par le fait que durant la même période, l’année dernière, un nombre élevé d’organisations s’impliquaient dans la fermeture des sites à travers des programmes de subventions au loyer, a-t-on lu dans le rapport

Bien que 30 sites aient fermé au cours cette période, des 243 sites toujours ouverts, environ 78  (32.1% des sites ouverts) ont enregistré une augmentation de leur population, a-t-on rapporté dans le DTM.

Durant la période couverte par ce rapport, environ 37,131 ménages ou 137, 543 individus résident toujours dans les sites de déplacés; ceci correspond à une diminution de 2,439 en ce qui a trait aux ménages déplacés (9,382 individus) comparativement au rapport précédent datant de Décembre 2013.

Globalement, le nombre de ménages déplacés a diminué de 90% par rapport à Juillet 2010 et de 6.2% par rapport à l’évaluation précédente datant de décembre 2013. Aussi, les personnes déplacées ont diminué de 91% en comparaison à juillet 2010 et de 6.4 % en comparaison à la période précédente.

Les trois communes ayant la population la plus élevée sont  Delmas avec 14,378 ménages correspondant à 53,400 individus (39% des ménages et individus);  Port-au-Prince avec la deuxième population la plus élevée : 7,774 ménages (21% des ménages de déplacés), correspondant à 27,123 individus (20% des individus déplacés)

La commune de Carrefour vient en troisième position avec la troisième population la plus élevée : 3,915 ménages (11% des ménages déplacés), correspondant à 12,895 individus (9% des individus déplacés).

Ces trois communes comprennent 71% des ménages déplacés à cause du tremblement de terre du 12 janvier 2010. Les communes restantes, Cité Soleil, Croix-des-Bouquets, Pétion-Ville et Tabarre, abritent toujours plus de 2,000 ménages chacun ; ensemble, elles représentent 25% du total des ménages déplacés.

Dans les régions des Palmes, Léogâne abrite 3% de la population déplacée restante, correspondant à 1,254 ménages (ou 5,068 individus) et Gressier abrite les 1% restant : 167 ménages (ou 654 personnes).

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 293 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter