Haïti : pour renforcer la participation démocratique entre les autorités non-étatiques et locales

Lundi, 27 Janvier 2014 10:50 RLJ/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’Oxfam Haïti lance, ce lundi le 27 janvier, le projet « Intercommunalité et mise en réseau des autorités locales et autorités non-étatiques pour une gestion partagée d’un territoire commun ». Ce projet vise à renforcer le processus de participation démocratique entre les autorités non étatiques et les autorités locales dans le département de l’Ouest.


A travers ce projet cofinancé par l’Union Européenne, Oxfam entend accompagner « la création de mécanismes de dialogue et articulation entre les Municipalités du Lac Azuëi et la société civile haïtienne permettant l’aménagement conjoint de leur territoire », avons-nous appris via un communiqué. 

Cinq municipalités se trouvant dans la zone du Lac Azuëi, participeront à ce projet qui entre dans le cadre des efforts visant la décentralisation et le renforcement des pouvoirs locaux.

« La formation permettra aux élus locaux et aux communautés de prendre en main la gestion de leur commune et d’assurer que leur plan communal de développement répond aux besoins des citoyens et des services de base et contribuent à l’augmentation de l’accès aux infrastructures de bases», a déclaré  le directeur d’Oxfam Damien Berrendorf.