Haïti-tourisme:la plage de Cocoyer réouverte à tous après un incident

Mardi, 26 Mars 2013 21:24 MG/HPN Nouvelles - Provinces
Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Une délégation de citoyens venant de Cocoyer et de Trouchouchou, deux localités de la troisième section communale de Petit-goave a réagi mardi suite à l'incident de la semaine dernière lorsqu'une organisation de Cocoyer avait interdit l'accès de la plage à des médecins américains.

Laguerre Aldonis et williams Mauril, membres de l'Asec de Trouchouchou accompagnés de Lafleur Forest, responsable de Rassemblement des organisations de Trouchouchou, de Pasteur Labady Gilbert, dirigeant de "UN3", de Micheline Louigene et de Lumaine Nicole respectivement membres de l'OFAC (organisation des femmes pour l'avancement de Cocoyer), ont apporté des précisions sur Radio Préférence Fm ce mardi 26 mars sue l'information selon laquelle, "des  médecins américains avaient été agressés le 22 mars sur la plage de cocoyer-beach".

"C'est faux. C'est moi qui ai accueilli les étrangers. J'ai tout simplement exigé de chacun d'eux une contribution de 5 dollars pour l'entretien de la plage . Ils ont refuse et ils sont repartis", a déclaré Madame Micheline Louigene, présidente de l'OFAC.

Selon M. Hugues Desgranges, les membres d'une organisation locale avaient même menacé de tuer des volontaires américains parce que ces derniers n'avaient pas assez d'argent pour payer l'accès à la plage.

Devant l'agressivité des membres de l'association, les médecins américains venus offrir des soins gratuits à Petit-Goave n'avaient pas réussi à entrer sur la plage. "Nous ne nous attendions pas à cet accueil", a déclaré le docteur américain David, chef de la délégation

"C'est triste ce qui s'est passé. Ce genre d'incident ne fera que repousser les touristes et ternir l'image de Petit-Goave et celle d’Haïti alors que le pays occupe la dernière place dans le classement mondial du tourisme", a déclaré Hugues Desgranges.

Après avoir rejeté cette version des faits, les autorités de Trouchouchou ont invité les touristes haïtiens et étrangers à venir se divertir en toute quiétude à Cocoyer-beach qui est l'"une des plus belles plages du pays".

"La sécurité des visiteurs sera pleinement garantie. Il n'y a absolument aucun danger. Personne ne sera agressé ni attaqué physiquement"

"Les habitants de cocoyer sont des gens hospitaliers et civilisés. En aucun cas, ils ne sauraient compromettre l'avenir de Cocoyer dont la principale source de revenu est fondée sur le tourisme et boycotter le travail de promotion à outrance entrepris par le gouvernement en place", a fait savoir Pasteur Labady Gilbert qui à son tour, encourage les Haitiens et les étrangers à venir découvrir les charmes de Cocoyer-beach et de Petit-Goave.

c'est une zone paradisiaque, paisible et calme", ont-ils assuré.


Mathieu Guyto, Petit-Goave.