Haïti-RD-corruption-pots de vin: Martelly dément et dénonce un lynchage

Lundi, 02 Avril 2012 18:01 HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 20
MauvaisTrès bien 

Le bureau du président Martelly a « catégoriquement » démenti lundi les informations véhiculées en République dominicaine sur l’implication du chef de l’Etat haïtien dans une affaire de pots de vin avec des firmes dominicaines.

 

La journaliste dominicaine Nuria Piera a révélé dans un programme télévisé une série de transactions entre un influent sénateur Felix Baustista et le président Martelly qui auraient permis à ce dernier de recevoir sur ses comptes bancaires d’importantes sommes d’argent évaluées à plus de 2,5 millions de dollars.


Cet argent proviendrait des contrats passés entre les compagnies du sénateur Bautista  et le gouvernement haïtien pour plusieurs centaines de millions dollars et dénoncés par le Premier ministre démissionnaire Garry Conille qui a ouvert une enquête.


Dans une note de presse, le bureau de communication du président Martelly a condamné les informations publiées par le journaliste dominicaine les qualifiant « d’allégations ».


« Ce lynchage médiatique du président de la République fait partie d’une vaste campagne d’intoxication de l’opinion publique visant à salir l’image du président Martelly et à porter atteinte à son intégrité », lit-on dans la note.


Selon l’enquête réalisée par la journaliste dominicaine, l’ex-candidate à la présidence Mirlande Manigat aurait reçu 250.000 dollars du sénateur Bautista, mais Madame Manigat a également démenti l’information.