Haïti-Elections : Michel Martelly est contre un gouvernement de transition

Jeudi, 07 Janvier 2016 19:22 GA/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Dans une adresse à la nation haïtienne, le jeudi 7 Janvier 2016, le président de la République Michel Martelly a fait part des sacrifices et efforts consentis pour la bonne marche des institutions dans le pays et a dénoncé du même coup l’attitude des acteurs de l’opposition qui, dit-il, ont tout fait pour boycotter la tenue du deuxième tour des élections. Dans ses propos, le chef de l’Etat a aussi condamné les vieilles pratiques politiques qui refont surface en Haïti ainsi que la demande insistante de la mise en place d’un gouvernement de transition.

 

En effet, Michel Martelly a également encouragé  le peuple Haïtien à prendre le chemin des urnes le 24 Janvier prochain en vue de choisir ses dirigeants.

Par ailleurs, le chef de l’Etat Haïtien s’est opposé ouvertement à la mise d’un gouvernement de transition comme le réclament certains acteurs politiques, notamment ceux de l’opposition qui, selon lui,  ne veulent que faire sombrer le pays dans le chaos.

En outre, M. Martelly a invité le peuple Haïtien à sortir en masse pour aller voter. Car c’est,  déclare-t-il, le seul moyen  d’éviter la réapparition des pratiques anciennes dans le pays, tels que barricades enflammées dans les rues, destruction des biens d’autrui, vols, viols, meurtre de policiers.

Encourageant la paix et la démocratie, Michel Martelly s’est montré prêt à laisser le pouvoir le 7 Février prochain, et à céder la place à un nouveau président élu, issu du second tour des élections, prévu pour le 24 de ce mois.