• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-politique:Elections en 2014: la carotte et le bâton ! (Commentaire)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

La tension monte en Haïti à mesure que l'on s'approche de la première moitié de l'année en cours. 2014 a été décrétée année électorale par le président de la république. Il faut le rappeler. Les nerfs sont à fleur de peau. Le pays est au bord de l'explosion. La colère gronde. Les menaces fusent de toutes parts.



A l'approche de cette période, les vieux démons se réveillent et le jeu politique haïtien devient plus dangereux, macabre.

L'histoire des trente dernières années est là pour rappeler que la période électorale (post et pré) en Haïti a toujours été une période électrique. Excusez du peu!

La récente déclaration américaine menaçant de suspendre son aide à Haïti est venue jeter de l'huile sur le feu. C'est la carotte et le bâton.

"Le meilleur ami d'Haïti", comme a tenu à le rappeler un émissaire du département d'état de passage à Port-au-Prince, veut et fait tout pour faire organiser les élections cette année.

"Quelles que soient les conditions... élections en 2014", semble exiger le grand voisin qui veille au grain de la démocratie haïtienne.

"Faites les élections et vous bénéficierez de mon aide", telle est la condition posée par le secrétaire d'état dans le budget américain.

300 millions dollars représentent la prime électorale. Et Haïti en a bien besoin par ces temps de vaches maigres où "les caisses de l'état sont vides"!

Peu importe la qualité de celles-ci!, Peu importe les candidats et le taux de participation des électeurs: ELECTIONS.

Sinon, ce sont des millions d'Haïtiens qui vont mourir de faim comme dans le Nord-ouest où l'aide américaine vient écarter le spectre d'une crise de famine.

Faites les élections! Sinon, les fonctionnaires ne pourront pas être payés, les policiers, les professeurs aussi.

Haïti dépend à ce point de l'aide étrangère que même si le président avait de bonnes raisons NATIONALES pour ne pas vouloir réaliser les élections en 2014 qu'il est aujourd'hui bien obligé.

Car avant tout, ce n'est pas la volonté des dirigeants haïtiens (pouvoir et opposition) qui compte.

Puisque le grand ami d'Haïti le veut: Les élections auront bien lieu en 2014!

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 477 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter