• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-IDEA-Politique : 51 partis politiques en débat démocratique à Port-au-Prince

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

À l’initiative de l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA International), des représentants d’une cinquantaine de partis et regroupements politiques se sont réunis vendredi à Port-au-Prince, pour discuter de la politique, de la démocratie, notamment des questions liées au quota, aux droits humains et à l’équité de genre, a constaté Haïti Press Network.

Organisée autour du thème : « Cheminement de la pensée libérale démocratique en Haïti », cette rencontre-débat s’inscrit dans le cadre des démarches visant à renforcer les capacités et le savoir des partis politiques, selon la directrice de programme d’IDEA International en Haïti, Mme Marie-Laurene Jocelyn Lassègue.

L’ex-sénatrice, Mme Edmonde Supplice Beauzile et le professeur Michel Soukar ont été les principaux conférenciers de cette initiative riche en rebondissements et en échanges.

« L’importance du quota et de la démocratie interne au sein des partis en Haïti », et le « Cheminement de la pensée libérale démocratique en Haïti du 19e siècle à nos jours », ont été respectivement les sujets traités par les deux conférenciers.

Au cours de son intervention, Mme Beauzile qui parlait de l’expérience de la Fusion des sociaux-démocrates dans la promotion du quota au sein du parti, a insisté sur la nécessité d’inciter plus de femmes à briguer non seulement des postes décisionnels, mais aussi à être plus actives au sein des partis. Elle pense que le quota doit être respecté au niveau des partis politiques d’abord.

« Nous avons travaillé tant au niveau de nos lois internes qu’au niveau concret pour arriver à intégrer près de 40% de femmes à l’intérieur du directoire national du parti Fusion », a informé Mme Beauzile, avant de souhaiter la continuité de telles initiatives de sensibilisation dans l’intérêt de la démocratie en Haïti.

Le professeur Michel Soukar qui vient de publier deux ouvrages dans le cadre de la collection des textes retrouvés des Éditions C3 de Horace Pauleus Sanon, un historien haïtien du Sud, s’est entretenu durant plusieurs minutes avec l’assistance autour du « cheminement de la pensée libérale démocratique en Haïti du 19e siècle à nos jours ».

D'après le professeur Michel Soukar, il ne suffit pas seulement d’avoir des libertés publiques, il faut organiser les institutions. « Les libertés d'expression et autres ne suffisent pas, il faut aussi des institutions fortes pour garantir l’exercice de ces libertés », a-t-il déclaré.

Selon Mme Marie Laurence Jocelyn Lassègue, ces rencontres avec les partis permettront aux représentants de ces organisations de produire des réflexions devant déboucher sur des compétitions électorales honnêtes, crédibles et démocratiques.

« Les échanges, le partage d’idées entre les différents partis politiques sont très important. Je pense que c’est une bonne initiative qu’a pris IDEA International », a estimé un participant.


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 484 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter