• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Reconstruction-séisme-VIDEO: « Utiliser la plume pour soulager la douleur »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Jean-Euphèle Milcé, un écrivain haïtien, s’est presque senti comme un traître au moment du séisme. Sa maison, dans les montagnes, n'a pas été détruite. Mais le lendemain, explique-t-il, il comptait ses amis disparus.

« La littérature est nourrie par la douleur », explique-t-il. Beaucoup de livres ont été écrits après cet évènement désastreux. Une des raisons, selon Jean-Euphèle, est que «les gens ont vécu ça. Ils portent en eux la douleur ». Une deuxième raison, c’était la forte demande des maisons d'édition, intéressées par les livres sur Haïti et le tremblement de terre.

Jean-Euphèle lui-même, après le séisme, a décidé d'ouvrir une maison d’écrivains, le "Pen Club", pour les écrivains locaux et internationaux, avec une bibliothèque, où les écrivains, les intellectuels et les jeunes peuvent se réunir. Des jeunes du quartier participent à des ateliers d'écriture et ensuite lisent leur texte aux autres participants.

« Je pense que les écrivains, même les plus jeunes, sont conscients qu'ils ont une sorte de responsabilité, parce que ce sont les gens de parole qui ont le pouvoir de convaincre les autres, » déclare l’écrivain. Son souhait est de faire de la littérature «utile». Il a également écrit des guides de sensibilisation aux risques pour les citoyens.

Crédit vidéo : Groupe de la Banque mondiale

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 495 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter