• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-société:Belo se présente au monde en Haïtien « Natif Natal »

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Neuf ans après son 1er album « Lakou Trankil » Belo s’assume pleinement comme citoyen du monde sans pourtant renier ses origines dans « Natif Natal ».
Au faîte d’une riche expérience internationale, le musicien se donne pour mission d’apporter le meilleur d’Haïti au monde et d’ouvrir les portes du monde à son pays.

 


Pour couronner ses 9 ans de carrière Belo refuse de sombrer dans la facilité et propose un album riche en couleurs assez loin des sentiers battus du « Ragganga » qu’il avait lui-même frayé en 2005 avec « Lakou Trankil », album qui lui a valu le prix Découvertes RFI de 2006.


Comme pour rendre hommage à son feu père, musicien de « rara », Belo revisite dans son 4e album des genres musicaux traditionnels et assure une cohabitation harmonieuse des rythmes du vodou avec le reggae, le smooth jazz, le blues, le funk, le folk…


Natif Natal renvoie l’ascenseur à de jeunes musiciens haïtiens dont Mandela. Il nous révèle un nouveau parolier (Jean Winer Pascal) et nous fait découvrir un Belo plus aguerrie, qui a aussi une plus grande maitrise de son art. Preuve qu’il prend son destin en main : Le natif de Croix-des-Bouquets produit lui-même l’album.


Côté contenu, Belo explique qu’il n’accorde pas la primauté au texte mais plutôt à la musique seule capable de transcender les frontières linguistiques.


Toutefois Natif Natal aborde des sujets sérieux tels que l’écologie. L’album salue la dignité des petits marchands du secteur informel et dénonce l’exploitation sexuelle des enfants. Père de deux enfants, Jean Belony Murat (de son vrai nom) dédie un petit chef d’œuvre à sa femme, l’une des meilleures compositions des 16 titres gravés « Mizik a Duam (#7)». On regrette cependant l’absence d’un morceau en faveur de l’inclusion des personnes en situation d’handicap de la part de leur Ambassadeur.


Toutefois ceci ne met pas en cause l’engagement du musicien en faveur des groupes vulnérables. De fait, il a organisé le 30 novembre dernier à Pétion-ville le « Festival de l’intégration » pour supporter le Plaidoyer du Bureau du Secrétaire d’Etat à l’intégration des personnes handicapées, grâce notamment à une subvention de CBM et du projet AKSE de l’USAID actuellement mis en œuvre par FUTURES GROUP INTERNATIONAL.


Après « Lakou Trankil », « Référence » et « Haïti debout », « Natif Natal » vient confirmer un artiste original et en pleine évolution… A nous de nous adapter.



Vantz Brutus

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 339 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter