Diverses voix du secteur touristique ont réagi suite à la décision de placer la destination Haïti sur la liste noire des tour-opérateurs internationaux. Les USA qui ont le niveau d’alerte 4 interdisant les voyages.

 

« Haïti demeure incontestablement le portail culturel et historique de la Caraïbe.  Les touristes avides de savoir visiteront cette grande nation, ce grand peuple, ce pays riche habité par des pauvres », s’est indigné l’Agronome Jean Camille Buissereth, Coordonnateur Général de la Fondation pour le Développement du Tourisme Alternatif (FONDTAH).

 

 Pour sa part, Rudolf Desrose, du Réseau National des Promoteurs du Tourisme Solidaire (RENAPROTS) pense qu’il faut que la diplomatie haïtienne se mette rapidement au travail. « Il faut mettre de l’ordre dans la maison et profiter pour favoriser le tourisme local dans un premier temps avant de pouvoir rétablir la confiance à l’international », a soutenu le Coordonnateur du RENAPROTS.

 

 Selon le RENAPROTS dans la foulée l’État haïtien doit réagir tout de suite à coups de notes de presse en vue de redresser la perception sur la destination Haïti.

 

La propriétaire d’une agence spécialisée dans la planification de mariage en Haïti s’est également prononcée sur ces avis suite à la crise qui sévit dans le pays. « Concrètement, il serait temps de prendre son destin en main et qu'on se mette sérieusement au travail », a-t-elle avancé.

 

 

 

 

Elle a en outre exhorté le Ministère du Tourisme de faire des actions concrètes en partenariat avec l'Association Touristique d’Haïti afin de relever la situation.

 

 « Les responsables au ministère ont pour tâche de s’asseoir au plus vite avec chaque sous-secteur du tourisme, prendre en compte des revendications de chacun, arrêter les voyages inutiles, établir un plan de communication auprès des Haïtiens de la diaspora afin de gagner leur confiance avant d'attirer les étrangers ».

 

 

 

 

De son Côté, David Petit-Frère de l’Organisme Aventure Tours a rendu le gouvernement responsable dans la débâcle du tourisme.

 

 

 

 

Arol Saint-Félix de Ayiti Team, jeune opérateur touristique proposant des forfaits dans le pays et sur le monde croit que les problèmes socio-économiques et politiques auxquels le pays fait face, doivent être résolus avant que la destination retrouve sa place sur la carte touristique mondiale.

 

 

Labadie, lieu de vacuité du département du Nord, est sur le point d’avoir enfin une voie facile d’accès qui y mène. Les travaux de construction sont en cours d’exécution sur les six kilomètres de route qui conduisent à ce lieu touristique, joyau du département du Nord, a constaté HPN, le vendredi 16 septembre, lors de notre passage dans la région.   

Lire la suite...

Considérée depuis quelque temps comme l’un des endroits les plus attrayants de la ville de Jacmel, la « Cour New-York » perd énormément de ses attraits. Ce, à cause des mauvais traitements et d’un déficit d’entretien. Pire, un black-out prolongé le soir, contribue à la paralysie des activités commerciales qui s’y déroulent, a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages