Haïti-Culture : Vers l’inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel en Haïti

Patrimoine National
Typographie

 

En collaboration avec le Ministère de la Culture et de la Communication(MCC), la Commission nationale haïtienne de coopération avec l'UNESCO, le Bureau de l’UNESCO en Haïti, a organisé du 29 Juin au 5 juillet 2019, à Port-au-Prince, un Atelier de formation visant à renforcer les capacités nationales pour la sauvegarde du patrimoine immatériel en Haïti.

Cet atelier de formation à l’intention d’une quarantaine de personnes dont 15 cadres du Ministère de la Culture, des opérateurs culturels et des porteurs de traditions, soucieux de disposer des outils nécessaires à l’appréhension de la notion de « patrimoine culturel immatériel ».Des membres de l’Union Rara de Léogâne (URAL)  présents à cette formation ont  partagé avec les participants leurs réflexions sur ce thème qui a largement recomposé les lignes de force du monde patrimonial.

Mme Marie Laurence Durand , Assistant Programme Spécialiste à l’UNESCO, qui a rencontré la presse, ce vendredi 5 juillet 2019, à la salle de conférence de l’UNICEF, se dit très satisfaite du niveau des débats, des échanges et de la participation des autres entités, comme l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), le Bureau National d’Ethnologie (BNE) et la contribution de 2 experts péruviens et un expert local, Kesler Bien Aimé, sociologue et maître en histoire, mémoire et patrimoine , qui ont débattu ce concept, initié déjà par l’UEH en 2006, selon le Coordonnateur de recherche, Samuel Régulus.

Pendant 7 jours, les responsables de l’UNESCO ont formé des cadres haïtiens qui sont aujourd’hui de véritables connaisseurs en inventaire de patrimoine immatériel. C’est ce qui manque au Pays, souligne l’écrivain Pradel Henriquez, Directeur de Cabinet du Ministre, insistant sur la formation de jeunes cadres dans ce secteur et c’est le vœu du Ministre, absent à la clôture de cet atelier animé par les vaccines de rara de Léogâne.

« Haïti doit avoir des écoles qui forment les gens en gestion et politique culturelle, Patrimoine »indique l’ancien Directeur Général de la TNH (2006-2012). L’inventaire du patrimoine immatériel d’Haïti, consiste à recenser tous les savoir-faire propres au peuple haïtien, à traiter ces informations et à chercher l’assistance financière internationale.

Marie Laurence Durand annonce pour bientôt la poursuite de cet atelier, mais dans la cité Anacaona, bastion de rara ou un  musée  est déjà institué, l’œuvre de la Fondation Betty en partenariat avec Medic Haïti. Signalons au terme de cette session de formation, des certificats ont été délivrés à chaque participant par le Directeur de Patrimoine au MCC, Frantz Délice, question de perpétuer la mémoire.

Yves Paul Léandre

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages