Haïti-Société : Lancement officiel de la Semaine Internationale des Archives

Patrimoine National
Typographie

 

Sous les auspices du Ministère de la Culture et de la Communication, la Semaine Internationale des Archives est lancée  officiellement, le mardi 4 juin 2019, dans les jardins du Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) au champ de mars autour du thème principal « Concevoir les archives au 21ème siècle » mais le thème national est « Le numérique, levier de transformation pour Haïti ».

Le coup d’envoi a été donné par Mme Stéphanie Saint –Louis, Directrice de Création Artistique et Littéraire (DCAL) au sein du Ministère. Dans son discours, Mme Saint –Louis a félicité le travail accompli par le Directeur des Archives Nationales qui se bat continuellement à sauvegarder la mémoire collective haïtienne. Selon la Représentante du MCC, Haïti a besoin de valoriser ces traces du passé que l’on nomme archives en montrant qu’elles s’inscrivent dans nos préoccupations d’aujourd’hui et d’où la nécessité de les prendre en charge. La Directrice de Création Artistique et Littéraire a repris les paroles de l’écrivain martiniquais Aimé Césaire : « Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir ».

Pour Max Guybert Lyron de l’Observatoire du Numérique en Haïti, les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont devenues l'un des outils importants pour rentrer le pays dans l’ère numérique. L’expert en technologies plaide en faveur de la numérisation des archives pour faciliter les citoyens et rendre accessible toutes les informations jusque -là cachées au public.

Le Représentant de l’UNESCO, à cette conférence, Jeffrey Clark Lochard, a mis l’accent sur le registre Mémoire du Monde qui comprend le patrimoine documentaire recommandé par le Comité consultatif  international et approuvé par le Directeur général de l'UNESCO, comme répondant aux critères de sélection en ce qui concerne son intérêt international et sa valeur universelle exceptionnelle. 

Monsieur Lochard a parlé du Patrimoine documentaire soumis par Haïti et recommandé à l'inscription au Registre Mémoire du monde en 2017. Il s’agit du fonds documentaire « Milo Rigaud / Odette Mennesson-Rigaud » confié aux soins de la Bibliothèque Haïtienne des Pères du Saint-Esprit qui représente vingt-cinq années d’efforts (1944-1969), et près d’un demi-siècle de travail de recherche ethnographique de la part de Madame Mennesson-Rigaud, pour surmonter l’exclusion séculaire du Vodou haïtien et offrir aux chercheurs les moyens de sa démarche.

Les dossiers (plus d’un millier) couvrent le vaudou port-au-princien ainsi que de larges régions. Cette compilation magistrale de l’évolution du vaudou Haïtien comprend quatre cent quatre-vingt-huit (488)documents, dossiers de notes et de chants, cartables, dessins et couvre une période bien particulière dans le temps 1944-1969 puisqu’il s’agit d’une période post-campagne anti-superstitieuses contre le vodou. L’édifice de la bibliothèque qui conservait le fonds a été détruit lors du tremblement de terre du 12 janvier  2010, cependant les collections ont pu être récupérées, mais se trouve toujours dans des boîtes dans un hangar, a confié l’Assistant Programme en Communication de l’UNESCO.   

Pour le Directeur général des Archives Nationales d`Haïti, Jean Wilfrid Bertrand, c’est regrettant de ne pas savoir ce qu’on a comme archives. Il révèle que plus de 3 millions d`Haïtiens vivent sur le territoire national sans aucun document d`identité et sans être inscrits dans les registres de l`État Civil. 

Le Professeur Wilfrid Bertrand lance un cri d’alarme à l’endroit des autorités étatiques pour doter son institution d'un bâtiment lui permettant de remplir convenablement sa mission de protection, de préservation et de restauration.

Il félicite le Ministre de la Culture M. Jean Michel Lapin pour son soutien dans la gestion des dossiers datés de 1958, éparpillés sur 4 sites au niveau de la Capitale. Wilfrid Bertrand tout en invitant la presse et les gens de la société, à une causerie ce samedi 8 juin 2019 au ciné théâtre triomphe autour du thème : « Le numérique, levier de transformation pour Haïti, alerte la population sur un danger imminent concernant la conservation de mémoire du peuple haïtien.

Du papier au numérique, comment concevoir nos archives pour le 21e siècle, tel est le défi que le Gouvernement doit relever dans les prochains mois. Le Doyen des Archives Nationales d’Haïti  annonce pour bientôt, un service « LA POULA » que son institution va instaurer pour faciliter les contribuables à avoir leurs extraits dans l’immédiat.

Rappelons que  la  Direction générale de l’Office d’assurance véhicule contre tiers est en train d’expérimenter, un guichet chauffeur à Carrefour. Ce nouveau service permet aux clients de renouveler leurs polices d’assurance au volant de leurs véhicules en moins de 7 minutes.

 

Yves Paul LEANDRE  

Photo : Mackendy Leblanc

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages