Le Ministère de la Communication et de la Culture (MCC) au travers de deux notes consécutives a informé mardi que la cassave de Jacmel ainsi que son traditionnel carnaval ont été officiellement inscrits au registre national du patrimoine national.

 

Ces nouvelles inscriptions officielles au Registre National du Patrimoine Culturel Haïtien concernent le carnaval national de Jacmel et la technique de production traditionnelle de la cassave haïtienne.

 

Selon le ministère de la culture ces décisions sont basées sur l’article 215 de la Constitution et en application de l’article 1 et 2 de la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, laquelle convention est entrée en vigueur, le 17 décembre 2009, après sa ratification par le parlement haïtien d’une part, et conformément à la lettre et à l’esprit du décret du 12 octobre 2005 portant création du Bureau Haïtien du Droit d’Auteur (BHDA).

 

Bien avant ces nouvelles inscriptions, le Rara de Léogâne a été officialisé comme patrimoine national par l’administration du Ministère de la Culture dont Pradel Henriquez en est le titulaire.

 

 

 
 
Le Ministère de la Culture et de la Communication(MCC) informe, dans une note en date du 31 décembre, la population en général, les spécialistes de la culture, du patrimoine, les communautés locales, les porteurs ou détenteurs du patrimoine immatériel en particulier, que la technique de la préparation traditionnelle de la « Soupe Joumou ou Soupe au Giraumon » ou « Soupe de l’Indépendance » est officiellement inscrite au Registre National du Patrimoine Culturel Haïtien, administré par la Direction du Patrimoine Culturel de l’Institution.
 
 
Le MCC précise que cette décision a été prise conformément à l’article 215 de la Constitution et en application des articles 1 et 2 de la Convention pour la Sauvegarde du Patrimoine Immatériel ratifiée par le Parlement le 19 février 2009 d’une part, et l’alinéa 2 de l’article 4 du décret sur le Droit d’auteur et des droits voisins pris en 2005.
 
 
 
Dans ce document portant la signature du ministre Pradel Henriquez, il est souligné à l'égard de la population en général et les spécialistes, les communautés locales, les porteurs ou détenteurs du patrimoine culturel immatériel en particulier, que cet élément du patrimoine culturel immatériel est désormais protégé par la loi.
 
 
En conséquence, toute exploitation commerciale est soumise aux dispositions légales susmentionnées, conclut la note.
 
 
GA / HPN

 

 

"De tous les Directeurs installés au Musée du Panthéon National  Haïtien,  Haïti a la chance aujourd’hui de trouver, un peintre de renommée internationale pour refaire sa beauté. Ce musée inauguré en 1983, vise non seulement à perpétuer et à diffuser le souvenir des  Pères de la Patrie mais aussi de participer à la conservation du Patrimoine et à la diffusion de la culture nationale". C’est en ces termes que le titulaire du Ministère de la Culture et de la Communication, M. Pradel Henriquez a investi dans ses fonctions le mardi 28 avril 2020, le peintre de renommée internationale, Jean Claude Legagneur comme nouveau Directeur Général du MUPANAH.

Lire la suite...

 



“ Cultures partagées; patrimoine partagé; responsabilité partagée”, tel est le thème retenu pour la journée internationale des Monuments et des Sites. Suivant une note signée de la Ministre du Tourisme, Myriam Jean, la titulaire du portefeuille tourisme dans le gouvernement Jouthe Joseph se dit consciente que le  patrimoine culturel joue un rôle majeur dans la composition de notre  produit touristique, invite tous les Haïtiennes et Haïtiens, à respecter ces éléments qui font partie intégrante de notre identité de peuple.



  "La sauvegarde de notre  patrimoine historique bâti, est un trésor inestimable que chaque patriote doit chérir; respecter; protéger. Ces monuments portent la marque indélébile du rêve grandiose des « génies de la race », en témoigne cette majesté perchée sur le Bonnet à l’Evêque, la Citadelle HENRY", rappelle le Ministère du Tourisme à tout un chacun.



Le Ministère du Tourisme dit profiter de ce jour consacré au patrimoine bâti pour déplorer encore une fois ce sinistre qui a fait partir récemment en fumée l’un des plus beaux fleurons de nos monuments, la Chapelle Royale de Milot, porte d’entrée des magnifiques vestiges du Palais de Sans Souci.


Le Ministère du Tourisme de concert avec la Commission Interministérielle pour la gestion du Parc National Historique (Citadelle – Sans Souci – Ramiers ) mettra toute son énergie , tout son savoir-faire, afin de contribuer aux efforts qui seront entrepris pour la reconstruction de la Chapelle Royale de Milot et d’éviter à l’avenir que des actes de vandalisme contre nos monuments et sites ne viennent détruire les biens du domaine privé et publique de notre Etat.



"À la faveur de la «  Journée Internationale des Monuments et des Sites » que le patrimoine bâti est un important vecteur de richesses et de croissance pour notre secteur touristique", a souligné le Ministère du Tourisme dans son communiqué de presse. Ainsi, le Ministère rappelle qu'Il est un puissant levier permettant de générer des emplois tout en le préservant pour les générations futures. A travers la Caraïbe, notre patrimoine culturel bâti constitue notre plus grand avantage comparatif nous permettant d’offrir un produit touristique différent des autres destinations.



Patrimwann nou se trezò nou ,  se valè nou, an nou proteje’l !!!!

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages