Haïti-sécurité : Journée de tension à Port-au-Prince, enlèvements, tirs et barricades

Securite
Typographie

 



Des barricades étaient constatées sur plusieurs tronçons de la capitale dont Montagne Noire (Pétion-Ville) et Delmas. La circulation était également paralysée à Martissant, à l’entrée Sud de la capitale toujours au contrôle des gangs armés, a constaté Haïti Press Network.

 

Des riverains ont vivement protesté lundi matin à Pétion-Ville contre l’enlèvement de plusieurs citoyens survenu le week-end dernier au niveau de cette commune.

 

Des barricades de pneus enflammés ont été constatées à l’entrée de Montagne Noire. La circulation automobile était complètement paralysée pendant de longues heures dans cette zone.

 

Les protestataires exigent la libération de Ricardo Délinois et des autres citoyens enlevés le week-end dernier dans la commune de Pétion-Ville.

 

Le décor n’est pas différent à Delmas 28 où des barricades étaient érigées paralysant la circulation automobile. 

 

Un mouvement visant à réclamer la libération du pasteur Eliodor Dévariste, évêque de l’Église Méthodiste Libre d’Haïti, enlevé samedi dernier.

 

À l’entrée sud de la Capitale, notamment à Martissant, la circulation est également paralysée.

 

Les riverains ne peuvent pas vaquer à leurs activités à cause de la présence d’hommes armés procédant à des fouilles systématiques de véhicules qui s’aventurent dans la zone.

 

HPN

 

Photo : Archives

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .