Haïti-sécurité : Le RNDDH salue \\\"prudemment\\\" l\\\'arrestation d\\\'un chef de gang

Securite
Typographie

 

 

 

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) salue l\\\'arrestation, jeudi, de Ernst Julmé, dit \\\"kòmandan Ti Greg\\\" un ancien policier présenté comme le chef d’un gang armé opérant à Delmas 95, dans la commune de Pétion-Ville.

 

Toutefois, la responsable de programmes de cette organisation de droits humains, Marie Rosie Auguste Ducénat, se veut prudente. Elle fait remarquer que les gangs fonctionnent comme de véritables organisations hiérarchisées. 

 

L\\\'arrestation d\\\'un chef de gang ne suffit pas car un nouveau leader émergera automatiquement. Ce qu\\\'il faut, dit-elle, c\\\'est la neutralisation des groupes armés. 

 

De plus, souligne-t-elle, des gangs bien connus prennent en otage plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et de certaines villes de province.

 

Elle affirme attendre des signaux clairs quant à la volonté des autorités politiques, judiciaires et policières de garantir un climat sécuritaire stable permettant aux citoyens de vaquer à leurs activités.

 

Le combat contre l\\\'insécurité comprend également la lutte contre l\\\'impunité, a souligné la militante des droits humains qui intervenait ce vendredi à l\\\'émission \\\"Ki Sa Nou Vle\\\" sur Radio Ibo.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .