Haïti-Police : entre banditisme, corruption, et politisation, la PNH tend vers son effondrement, analyse SKL

Securite
Typographie

 

 

La politisation de la Police nationale (PNH), la corruption en son sein constituent un handicap majeur au bon fonctionnement de l'institution, a analysé dans un rapport le directeur exécutif du SKL (Sant Karl Leveque), le Rev Père Gardy Maisonneuve.

 

L’organisation estime également que la PNH a failli à sa mission au regard de la loi du 29 novembre 1994 portant sur sa création, son organisation et son fonctionnement.

 

Dans son rapport rendu public mardi, SKL note que l’inspection générale de la PNH ne jouit pas de toute son indépendance ce qui, selon l’organisation, entrave la qualité de travail de la police des polices, s'insurge Jacques Charles.

 

S’agissant de l’incapacité des autorités policières à mater l’insécurité dans le pays, le SKL croit savoir que cette situation est liée au manque d’effectif auquel l’institution fait face.

 

Plus loin, SKL dénonce la mauvaise condition sociale et économique des agents de la PNH. Une situation qui ouvre la voie à la corruption au sein de la PNH s’insurge le religieux.

 

Le Rev Père Gardy Maisonneuve dénonce également des actes de harcèlement dont sont victimes les femmes des policiers tués dans l’exercice de leur fonction.

 

Le SKL recommande en toute urgence aux autorités compétentes de se pencher sur les graves problèmes auxquels est confrontée la police nationale d'Haïti.

 

Jean Chrisnol Prophète

Pecdo55@gmail.com

 

 

 

 

 

 

La politisation de la Police nationale (PNH), la corruption en son sein constituent un handicap majeur au bon fonctionnement de l'institution, a analysé dans un rapport le directeur exécutif du SKL (Sant Karl Leveque), le Rev Père Gardy Maisonneuve.

 

L’organisation estime également que la PNH a failli à sa mission au regard de la loi du 29 novembre 1994 portant sur sa création, son organisation et son fonctionnement.

 

Dans son rapport rendu public mardi, SKL note que l’inspection générale de la PNH ne jouit pas de toute son indépendance ce qui, selon l’organisation, entrave la qualité de travail de la police des polices, s'insurge Jacques Charles.

 

S’agissant de l’incapacité des autorités policières à mater l’insécurité dans le pays, le SKL croit savoir que cette situation est liée au manque d’effectif auquel l’institution fait face.

 

Plus loin, SKL dénonce la mauvaise condition sociale et économique des agents de la PNH. Une situation qui ouvre la voie à la corruption au sein de la PNH s’insurge le religieux.

 

Le Rev Père Gardy Maisonneuve dénonce également des actes de harcèlement dont sont victimes les femmes des policiers tués dans l’exercice de leur fonction.

 

Le SKL recommande en toute urgence aux autorités compétentes de se pencher sur les graves problèmes auxquels est confrontée la police nationale d'Haïti.

 

Jean Chrisnol Prophète

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages