Haïti-Attaque au Bel Air : Les témoignages des victimes sont accablants 

Securite
Typographie

 

 

La situation est toujours compliquée au quartier du Bel Air depuis l’attaque sanglante du groupe G9 en fanmi et alliés dirigé par l’ex policier Jimmy Chérizier alias Barbecue. C’est la troisième attaque en deux ans au Bel-Air sous le règne du PHTK.  

 

Des maisons incendiées, plusieurs blessés auraient été dénombrés alors que le nombre exact des personnes tuées lors de cette attaque au Bel Air n'a pas encore été précisé.

 

Certains résidents de la zone ayant survécu aux attaques  témoignent de l'ampleur des dégâts. C’est le cas de Pierre Esther, mère de deux enfants, elle se trouvait justement à l’intérieur de sa maison en compagnie de sa fille quand elles ont été prises pour cible par les bandits qui, selon elle, travaillent pour le compte du groupe G9 en fanmi et alliés.

 

La victime affirme avoir reçu plusieurs coups de poing des malfrats sous le regard triste de sa fille avant de vandaliser et piller la maison. Johnny Moléon, 48 ans, une autre victime, habite dans ce quartier depuis sa naissance, il affirme que son père est mort calciné à l’intérieur de sa maison lors de cette attaque. Toutefois, il a pu se sauver la vie malgré la menace des malfrats.

 

Parmi les victimes, on rencontre également Carlo Pierre. Les bandits ont incendié sa maison ainsi que celle de son voisin Franck. Depuis le 1e Avril, ce jeune homme tente difficilement de survivre. Il est sorti avec des égratignures au bras gauche alors qu’il tentait de s’échapper de la fureur des bandits.

 

Pierre Esther, Johny Moléon, Carlo Pierre ainsi que d’autres résidents du Bel Air imputent la responsabilité au gouvernement de cette 3e attaque. Depuis l’attaque sanglante au Bel-Air le 1e avril dernier, les survivants de ce drame sont éparpillés dans plusieurs endroits de la capitale dormant à la belle étoile. C’est la troisième attaque en deux ans au Bel-Air sous le règne du PHTK. Des riverains redoutent un retour à une situation incontrôlable.  

 

Jean Chrisnol Prophète

pecdo55@gmail.com

 

 

 

La situation est toujours compliquée au quartier du Bel Air depuis l’attaque sanglante du groupe G9 en fanmi et alliés dirigé par l’ex policier Jimmy Chérizier alias Barbecue. C’est la troisième attaque en deux ans au Bel-Air sous le règne du PHTK.  

 

Des maisons incendiées, plusieurs blessés auraient été dénombrés alors que le nombre exact des personnes tuées lors de cette attaque au Bel Air n'a pas encore été précisé.

 

Certains résidents de la zone ayant survécu aux attaques  témoignent de l'ampleur des dégâts. C’est le cas de Pierre Esther, mère de deux enfants, elle se trouvait justement à l’intérieur de sa maison en compagnie de sa fille quand elles ont été prises pour cible par les bandits qui, selon elle, travaillent pour le compte du groupe G9 en fanmi et alliés.

 

La victime affirme avoir reçu plusieurs coups de poing des malfrats sous le regard triste de sa fille avant de vandaliser et piller la maison. Johnny Moléon, 48 ans, une autre victime, habite dans ce quartier depuis sa naissance, il affirme que son père est mort calciné à l’intérieur de sa maison lors de cette attaque. Toutefois, il a pu se sauver la vie malgré la menace des malfrats.

 

Parmi les victimes, on rencontre également Carlo Pierre. Les bandits ont incendié sa maison ainsi que celle de son voisin Franck. Depuis le 1e Avril, ce jeune homme tente difficilement de survivre. Il est sorti avec des égratignures au bras gauche alors qu’il tentait de s’échapper de la fureur des bandits.

 

Pierre Esther, Johny Moléon, Carlo Pierre ainsi que d’autres résidents du Bel Air imputent la responsabilité au gouvernement de cette 3e attaque. Depuis l’attaque sanglante au Bel-Air le 1e avril dernier, les survivants de ce drame sont éparpillés dans plusieurs endroits de la capitale dormant à la belle étoile. C’est la troisième attaque en deux ans au Bel-Air sous le règne du PHTK. Des riverains redoutent un retour à une situation incontrôlable.  

 

Jean Chrisnol Prophète

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages