Le RNDDH  demande à Michael Gédéon de renforcer la présence policière dans les zones à circulation dense

Securite
Typographie

 

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), dans une correspondance adressée au Directeur Général de la Police National D’Haïti (PNH), a demandé le renforcement de  la présence policière dans les agglomérations où, fréquemment, la circulation est très dense.

Dans cette lettre, l’organisme de défense de droits humains a noté que la plupart des actes de banditisme, de détournement de véhicules transportant des marchandises ou des passagers sont perpétrés dans les agglomérations ou la circulation est révélée dense.

Le RNDDH dit prendre acte de la description des conditions difficiles de travail et des nombreuses tâches auxquelles sont astreints les agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH). C’est d’ailleurs le motif principal qui porte l’organisme de promotion et de défense des droits de la personne à  appeler à  la diligence du Directeur Général de la PNH.

“Dans le contexte actuel, il est difficile pour l’agent de police qui assure la circulation des véhicules d’avoir le degré de vigilance requis afin de contrer les actes de banditisme susceptibles d’être perpétrés dans son environnement et d’en faire la prise en charge, le cas échéant“, écrit le RNDDH

L’organisme a proposé la séparation dans leur mission sur le terrain les agents appartenant à la Direction Centrale de la Police Judiciaire(DCPJ) de celle de la Direction Centrale de la Police Routière (DCPR).

Godson LUBRUN
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages