Ce vendredi 16 avril 2021, au moment de la rédaction de cet article, l’une des dix personnes séquestrées le dimanche 11 avril dans la localité de Ganthier a été libérée, selon diverses sources proches des parents. Il s’agit de la mère du révérend père Jean Anel Joseph qui allait être installé à Galette-Chambon comme nouveau curé de cette paroisse.

 

La victime  a été libérée contre le versement d’une rançon de 50 mille dollars américains  aux bandits de la base des 400 mawozo. 5 prêtres,  2 religieuses et 2 autres fidèles catholiques sont toujours aux mains des ravisseurs en dépit du versement de la rançon.

 

 Soulignons que les catholiques en réponse à ce kidnapping de prêtres et religieuses ont organisé une messe en vue de la libération des otages. Les écoles et autres institutions catholiques ont gardé à leurs portes fermées  la journée du jeudi 15 avril 2021 pour protester contre le Kidnapping.

 

Godson LUBRUN

 

 
Suite à une vérification d'un container numéroté UESU-523066-3, au port du Cap-Haïtien, plus précisément à l'Autorité Portuaire Nationale, des agents de la Brigade de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS) accompagnés de quelques agents douaniers ont procédé à la saisie de plusieurs colis contenant des armes à feu et des munitions, expédiés en Haïti par Monsieur Daniel XAVIER. Le Propriétaire de ces colis, Monsieur Ronald SAINT-AMOUR, a été  interpellé par la Police nationale du Nord dans le cadre de cette affaire.
 
 
Selon la Police, les colis contenaient  5 armes à feu soient des Pistolets de calibre 9mm de marque Glock, 4 pistolets de calibre 9mm  de marque Smith & wesson, 11 chargeurs de 9 mm, 2 chargeurs de 11 cartouches, 6 chargeurs de 17 cartouches, 2 chargeurs de 15 cartouches et 1 chargeur de 21 cartouches, 4 boîtes de 40 cartouches de calibre 22 et une quantité (50 kg) de paille sèche apparentée à de la marijuana (cannabis).
 
 
Pour le moment, le suspect Ronald Saint-Amour est en garde à vue au Commissariat du Cap- Haïtien  et qui sera probablement déféré devant un juge.
 
 
Hier mardi, le directeur général aï de la Police nationale d'Haïti (PNH), Léon Charles, a rencontré,  des représentants de certaines agences américaines comme la police Frontalières des États-Unis (ICE), le Bureau des affaires internationales de stupéfiants et d'application de la loi (INL) et le Bureau de l'alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs. Les différentes personnalités ont discuté, du renforcement de la coopération entre les États-Unis et Haïti pour lutter contre le trafic d'armes et réduire la violence des gangs.
 
 
 
Yves Paul LEANDRE

 

Le secrétariat général de l’Organisation des Etats Américains a déploré jeudi la détérioration de la situation sécuritaire et plus particulièrement de la recrudescence des cas d’enlèvements et d’assassinats y compris celui des religieux haïtiens et français dimanche dernier.

 

Cinq religieux et des poches ont été enlevés dimanche à la sortie de la capitale dans la commune de la Croix des Bouquets et sont toujours aux mains des ravisseurs qui exigent le versement d’une rançon.

 

Le secrétariat général de l’OEA a dans un communiqué appelé les autorités haïtiennes à prendre les mesures nécessaires pour garantir le droit à la vie et à la sécurité de tous les citoyens.

 

Lundi un homme d’affaires haïtien, Patrick Thebaud a été abattu en pleine rue de la capitale par un commando lourdement armé qui avaient criblé de balles son véhicule blindé avant de le tuer.

 

 

Face à la recrudescence des actes de kidnapping et de l'insécurité en Haïti, une importante réunion a eu lieu mardi, entre le Directeur Général aï de la PNH, Léon Charles et l'Ambassade américaine à Port-au-Prince, autour du renforcement de la coopération entre les États-Unis et Haïti pour lutter contre le trafic d'armes et réduire la violence des gangs, a appris Haïti Press Network.

 

Lundi les Etats-Unis ont conseillé à leurs citoyens de ne pas voyager en Ha :iti en raison du niveau de l’insécurité dans le pays.

 

Dimanche, 7 religieux catholiques, dont deux Français, ont été enlevés en Haïti, près de Port-au-Prince. Les ravisseurs ont exigé une rançon d’un million de dollars. Une enquête est ouverte pour enlèvement et séquestration en bande organisée, à Paris.

 

Lundi, un homme d'affaires, Patrick Thébaud, a été assassiné à Canapé-Vert par des bandits armés, alors qu’il se trouvait dans un véhicule blindé. Selon des témoins, l’entrepreneur résistait à une tentative de kidnapping, non loin du Commissariat de Canapé-Vert.

 

En fin de semaine écoulée, la Direction générale de la Police Nationale d'Haïti organisera des funérailles symboliques pour les policiers tués le 12 mars dernier, lors d'une opération contre des bandits se trouvant à Village de Dieu au bicentenaire.

 

Rappelons que lundi, le Premier ministre Joseph Jouthe a tenté de rassurer la population mais son message a été boycotté par les médias traditionnels.

 

Yves Paul LEANDRE

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages