La coordination du secteur sécurité alimentaire (SA) en Haïti, assurée par la Coordination Nationale de la Sécurité Alimentaire (CNSA), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM), avec l´appui du service de la Commission européenne à la Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire (ECHO), a organisé, le mardi 6 août 2019 à Port-au-Prince, un atelier avec ses partenaires afin de mener une réflexion stratégique sur la priorisation des interventions ainsi que l´amélioration des performances de la coordination du secteur.

 

Au cours de cet atelier, les partenaires du secteur SA ont procédé à une analyse stratégique des différentes interventions en sécurité alimentaire en Haïti pour le premier semestre de l’année en cours, en incluant les différentes modalités de transferts monétaires, en vue d’améliorer la coordination pour les mois à venir.

 

Ces interventions sont mises en œuvre par les partenaires humanitaires et les structures de l’Etat haïtien, dans le cadre du Plan de Réponse Humanitaire 2019-2020 à l’insécurité alimentaire en Haïti, dans les zones ayant les besoins les plus critiques.

 

Dans le souci de définir les zones et activités prioritaires dans le pays, les interventions du secteur SA du Plan de Réponse Humanitaire ont fait l´objet de propositions de mises à jour lors de l´atelier qui entraineront des révisions de la stratégie sectorielle. Par ailleurs, les partenaires ont dressé un bilan de la stratégie et des performances de la coordination du secteur SA en Haïti, en lien avec le Plan de Réponse Humanitaire.

 

Compte tenu de ce bilan, les partenaires ont identifié des actions visant à maintenir et améliorer les performances de la coordination.

 

Le processus de révision et de mise à jour des priorités pour le Plan de Réponse Humanitaire débutera avec OCHA entre août et septembre 2019. Les personnes ciblées et zones prioritaires seront également revues dans ces propositions.

 

L´atelier s´est déroulé avec la présence du Coordinateur du cluster mondial de la sécurité alimentaire (basé à Rome) et la participation des partenaires actifs, membres du Secteur en Haïti, y compris les partenaires techniques et financiers, tels que la FAO, le PAM, ECHO, et plusieurs structures étatiques jouant un rôle clef dans le suivi de la réponse en sécurité alimentaire.

 

La réponse à l’insécurité alimentaire en Haïti s’inscrit dans le Plan de Réponse Humanitaire (HRP/OCHA) 2019-2020; elle inclut la réponse des différents acteurs humanitaires du secteur Sécurité alimentaire aussi bien dans les domaines de l’assistance alimentaire que dans celui du renforcement des moyens d’existence et de la résilience.

 

 

 

 

 



C’est dans une base militaire "ANACAONA", située dans la commune de Gressier (Léogane) que s'est tenue, ce mercredi 14 août 2019, la cérémonie de graduation d’une nouvelle classe de militaires.

 

Cette nouvelle de militaires compte dans ses rangs 15 officiers, un bataillon de 250 soldats et 50 aspirants sous-officiers, a appris Haiti Press Network (HPN).

Cette cérémonie a lieu en présence du Président de la République Jovenel Moïse et de plusieurs hauts gradés des FADH reconstituées.

"Cette décision de remobiliser cette force armée n'est pas seulement une promesse de campagne. C'est une exigence de la Constitution. Un moyen pour moi d'aider le peuple à se réconcilier avec son histoire", a déclaré Jovenel Moïse.
 
Jovenel Moïse a rappelé que, c'est une armée composée de femmes et d'hommes qui nous a donné l'indépendance sous le commandement de Jean-Jacques Dessalines le père fondateur de la patrie. Il en a profité pour saluer tout l’organisation exemplaire de l’armée indigène.

 

 

 

La direction de la protection civile a procédé,  mardi au lancement d’un programme baptisé «SIMEX 2019». Il s’agit d’un programme de simulation qui s’inscrit dans le cadre de la préparation à la saison cyclonique, selon le directeur général de la DPC,  Jerry Chandler qui assure que les préparatifs vont bon train. Par ailleurs, le titulaire de la direction de la protection civile a indiqué que la DPC ne dispose pas encore de données concrètes sur le passage d’un éventuel cyclone.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages