Haïti-Société: L\\\'appel à la grève des syndicats de transport respecté ce lundi matin à Port au Prince

Sociéte
Typographie

 

 

Le transport en commun, le commerce et l\'industrie étaient pratiquement à l\'arrêt dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et dans les villes de province à l\'occasion de la première journée de la grève annoncée ce lundi 18 et mardi 19 octobre pour dénoncer le climat d\'insécurité prévalant dans le pays et exiger des autorités qu\'elles assument leurs responsabilités.

 

L\'appel à la grève était lancé par des syndicats de chauffeurs pour dénoncer l\'insécurité et exiger des autorités qu\'elles assument leurs responsabilités.

Le mouvement était largement respecté pour la première journée du lundi dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et dans les villes de province où les activités étaient paralysées dans tous les secteurs.

 

Le transport en commun, l\'école, les institutions étatiques, l\'industrie et le commerce n\'ont pas fonctionné même si des supermarchés avaient ouvert leurs portes.

 

Des tirs nourris retentissaient à Pèlerin et à Pétion-Ville, entre autres. Des pneus enflammés sont constatés notamment à Pétion-Ville.

 

Les villes de Jacmel (Sud-est) et Des Cayes (Sud) entre autres, sont aussi en ébullition. On rapporte des barricades de pneus dans ces villes et un véhicule a été incendié à Jacmel.

 

 
DO / HPN
 
 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .