Les travaux de construction de ces trois nouvelles places publiques à la Croix-des-Bouquets seront lancés, le mercredi 6 février 2019, a appris le Conseil Municipal de cette commune dans un communiqué de presse.

 

Les nouvelles places seront respectivement construites à Bon Repos (Place Gwo Wòch), à Carrefour Ceslès et dans la zone de Marie Madeleine à Marin. 

Avec ces trois nouvelles constructions, la Mairie dirigée par Rony Colin, dit construire ou aménager au total une quinzaine de places publiques dans la commune de la Croix-des-Bouquets.

Notons que de nombreuses infrastructures routières, en plus des places publiques, sont en construction dans la commune de Croix-des-Bouquets selon le Conseil Municipal. Dans la localité de Canaan, une école nationale et un système d’adduction d’eau potable sont en construction.

Godson Lubrun

Dans une note de presse emanant de L'Administration Communale de Port-au-Prince et signée du maire Youri Chevry,   les citoyens et la population sont informés qu'à partir du lundi 7 janvier 2019 que la mairie de la commune reprend officiellement le contrôle de l’aire du Champs-de-Mars.

"Ce lieu touristique, récréatif et hautement symbolique de notre passé glorieux est occupé, de manière anarchique et illégale, par des individus se livrant à des activités de toutes sortes dont certaines ternissent l'espace et affectent la salubrité publique" peut-on lire dans cette note.

Ainsi, L'administration rappelle aux citoyens que des dispositions sont prises pour réglementer l'utilisation de l'aire de la plus grande place publique du pays, le Champs-de-Mars, et lui redonner son visage d’antan afin de lui permettre de remplir ses fonctions premières.

Par conséquent, à partir de la publication du présent communiqué, il est demandé aux commerces ambulants, marchands et aux occupants en général de libérer l'intégralité des zones du Champs-de-Mars de tous types d’activités susceptibles de nuire à un usage sain et régulier de cet espace.

La Mairie informe également les concernés que les permis de stationnement et autres délivrés par la Mairie sont désormais rapportés. Elle publiera sous peu des règlements municipaux qui viendront réguler le fonctionnement et l'utilisation du Champ de Mars.

La Mairie de Port au Prince fait savoir qu'il est désormais strictement interdit: l’apprentissage de conduite de véhicules à moteur, le lavage de véhicules, la vente ambulante de boissons et de nourriture, la circulation de brouettes, etc.

A cet effet, l'Administration Municipale accorde à tous les concernés un délai de vingt-quatre (24) heures, à compter de cette date, pour se conformer à ces dispositions et informe que toutes les mesures coercitives nécessaires seront prises en conséquence termine la note.

L’expression « corvée citoyenne » a pris tout son sens à Carrefour les 14, 15 et 16 décembre dernier à l’occasion de la 6e et dernière édition du programme d’assainissement baptisé weekend du citoyen.

Durant ces trois jours, les carrefourois, hommes et femmes, petits et grands, de Lamentin à Mariani, en passant par Cote-Plage, Bizoton ou encore Thor, ont répondu à l’appel du premier d’entre eux, le maire Jude Edouard Pierre, pour prendre part, de manière bénévole et volontaire, à cette vaste chasse aux ordures.

Arborant leur t-shirt floqué du slogan « yon vil pwòp pou yon Nwèl san fatra »- une ville propre pour un Noel sans ordures- ils se sont attelés à empiler des tonnes de détritus, parfois malodorants, dans des coins stratégiques et accessibles, le temps qu’un camion de la mairie ne vienne les ramasser.

C’est le principe même du weekend du citoyen, le maire les avait autorisés à tout mettre sur la chaussée durant ces trois jours.

« J’ai éprouvé énormément de plaisir à participer au weekend du citoyen. C’est ma contribution citoyenne à cet effort d’assainissement de ma ville », à indiqué fièrement Jonas, un homme dans la trentaine, rencontré à Lamentin vendredi, au premier jour du weekend du citoyen.

« Depuis 6 ans, j’ai toujours participé au programme et cette année, j'étais là durant les trois jours », se réjouit pour sa part Eunide de Thor, poussant une brouette pleine de détritus.

Une réussite totale, selon le maire Jude Edouard Pierre qui affirme se réjouir de l’engouement des citoyens à participer à cette véritable « konbit ». 

Nous avons ramassé une quantité tellement importante de déchets. Cela a dépassé nos prévisions au point qu’on a du avoir recours au soutien de la mairie de Port-a-Prince qui a mis à notre disposition du matériel adéquat pour enlever les piles de fatras, fait remarquer l’édile de Carrefour.

Et dans le but de lui renvoyer l’ascenseur, la mairie de Carrefour devrait bientôt mobiliser ses propres équipements, matériels et personnels, aux côtés de la mairie de Port-au-Prince, a promis Jude Edouard Pierre.

Au fait, la 6e édition du weekend du citoyen a mobilisé, outre l’ensemble du personnel de la mairie, environ 600 personnes, de nombreux citoyens des 4 coins de la ville, les autorités locales, ASEC et délégué de ville, des employés de l’office d’Etat civil ainsi que des membres du corps des sapeurs pompiers de Carrefour.

Le bureau du député Jacques Beauvil, présent lors du lancement vendredi du programme, était également mobilisé. 

Le maire Jude Edouard Pierre se félicite également de l’appui du gouvernement Moise/Céant, de l’ONA et du FAES notamment pour la pleine réussite du weekend du citoyen, version 2018.

Au fait, c’est grâce à l’office nationale d’assurance vieillesse et au fonds d’assistance économique et sociale qu’un plat chaud a été offert chaque jour aux bénévoles ayant pris part à ce programme d'assainissement qui ont également reçu un kit de produits alimentaires.

La fin du weekend du citoyen ne signe pas, pour autant, celle du programme d’assainissement de la ville.

« Imaginez l’impact que cela aura le fait de concentrer tous nos matériels sur un quartier à la fois et sur une base de rotation », affirme M. Pierre qui annonce la mise en place d’un nouveau programme, weekend de quartier.

On va nettoyer la ville, quartier après quartier, annonce Jude Edouard Pierre, plaidant toutefois en faveur de la construction d’un centre de traitement et de valorisation des déchets. Une étude serait sur le point d’être conduite dans cette perspective, a appris HPN.

Il a aussi appelé au renforcement des capacités des autorités municipales et invité les citoyens à s’acquitter de leurs redevances fiscales envers les communes pour avoir de meilleurs services en retour.

 
 
Les vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 décembre, les habitants de Carrefour seront autorisés à tout mettre dans un coin accessible: ordures de toute sorte ou tout autre objet dont ils veulent se débarrasser. C’est le week-end du citoyen, un vaste programme d’assainissement et de ramassage d’ordures instauré par le maire Jude Édouard Pierre, il y a six ans de cela.
 
Ce ne sont pas moins de 90 camions et engins lourds qui vont sillonner la ville ce weekend, a promis le maire Jude Édouard Pierre. De manière exceptionnelle, les carrefourois et les carrefouroises peuvent tout mettre sur la chaussée mais dans un espace accessible aux bénévoles.
 
Ces derniers ont pour mission de les ramasser et les acheminer dans un centre de décharge. C’est la 6e édition du weekend du citoyen. Trois jours de mobilisation, de collecte et de ramassage d’ordures de toute sorte. Une activité réalisée depuis 6 ans et qui participe d’un vaste programme de ramassage d’ordures.
 
Tous les fonctionnaires de la mairie, environ 450 personnes, sont attendus, affirme Jude Édouard Pierre qui dit attendre la participation de plus de 4 mille personnes.
 
Ce programme, dit-il, est réalisé avec la participation des secteurs public et privé. Le ministère des travaux publics et le centre national des équipements (CNE) fourniront des matériels.
 
"Le FAES, fonds d’assistance économique et sociale, ainsi que l’ONA - office nationale d’assurance vieillesse- nous aideront également", a indiqué Jude Édouard Pierre, évoquant la participation de plusieurs entreprises privées évoluant dans la commune.
 
73% des ordures produites dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince sont d’origine organique et constituent donc un véritable potentiel jusqu’ici inexploité, affirme l’édile de Carrefour plaidant en faveur de la construction de centres de valorisation des déchets dans le pays.
 
Le député de Carrefour, Jacques Beauvil, qui participait au lancement de la 6e édition du weekend du citoyen, invite tous les carrefourois à y prendre part.  
 
L’assainissement n’est pas une simple question de ramassage d’ordures, rappelle le parlementaire, qui promet de travailler au curage des canaux.
 
Le weekend du citoyen est une vaste campagne de sensibilisation à la participation citoyenne, une véritable corvée citoyenne impliquant tous les secteurs de la vie communale, soutient Jude Édouard Pierre qui invite les entrepreneurs de Carrefour, à faire preuve d’indulgence à l’endroit de tout employé voulant y participer.
 
 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages