Cette visite d'inspection a permis au Directeur général du service maritime et de navigation de s'entretenir avec le Directeur du Warf de Miragoâne sur les moyens de libérer l'espace international du port obstruer par une douzaine de bateaux.

 

" Pendant ma visite j'ai pu voir plus d'une douzaine de navires dans l'espace international accostés depuis environ deux ans et qui ne portent pas le bicolore haïtien. C'est inadmissible ! Nous allons donner un délai aux propriétaires pour les récupérer sinon le SEMANAH va saisir la justice pour poser scellé sur ces véhicules à moteur et ensuite les remorquer" a indiqué Eric Prévost Junior qui entend libérer le Warf encombré.

 

 

Une décision saluée par le Directeur du port de Miragoâne dans les Nippes, Réginald Jean François. Selon lui, avec le désengorgement du port, les recettes de l'Etat pourront augmenter avec l'arrivée d'un plus grand nombre de bateaux commerciaux qui accosteront au Warf.

 

" Je ne pouvais pas prendre de telles mesures puisque cela reste l'attribution du SEMANAH" a lancé Réginald Jean François qui annonce une collaboration plus étroite avec l'institution chargée de réguler et de contrôler dans les activités maritimes et de navigation dans le pays. Suite à cette visite, une équipe technique du SEMANAH devrait arriver sous peu au port de Miragoâne pour évaluer les besoins de l'institution et faciliter la mise en place de bouées de balisage, essentielles à la navigation et à la sécurité maritime.

 

"Haïti a aussi signé un ensemble de conventions sur la pollution maritime et nous étions venus voir comment les navires gèrent les déchets qu'ils ont à leur bord, car les lois internationales empêchent aux armateurs et les capitaines de bateaux de les jeter dans la mer" a fait savoir M. Prévost Junior qui était accompagné de son Directeur de la protection du milieu marin Carlo Sérum et du directeur de la coordination départementale Carlo Polémon. 

 

 

 Eric Prévost Junior a annoncé une visite au cours de cette semaine dans le port du Cap Haïtien dans le Nord du pays. Une visite d'inspection qui se fera sur tout le territoire a souligné le titulaire du SEMANAH qui entend régulariser le fonctionnement des ports. Avec la crise économique provoquée par la Covid 19, les activités maritimes restent la voie la plus sure pour l'Etat pour augmenter les recettes fiscales. Une activité qui représente à elle seule plus de 80% des recettes de l'Etat.

 

Cette visite a aussi permis au DG du SEMANAH de prendre connaissance des activités maritimes et des besoins des pêcheurs de la zone grâce à la coordination du bureau des Nippes. Le Directeur du SEMANAH a rappelé que le port de Miragoâne mesure 6 pieds de profondeur et représente un outil important pour les activités économiques du pays. Eric Prévost Junior a profité de son passage pour lancer un appel à la prudence aux pêcheurs de la zone avec la saison cyclonique et la pandémie du coronavirus qui est une réalité a-t-il souligné. 

 

 

ET/HPN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une note parue ce lundi 15 juin 2020, le Ministère de l’Environnement (MDE) et le Ministère des Travaux Publics Transports et Communication (MTPTC) disent informer le public en général et les concernés en particulier (Entrepreneur-exploitant, transporteurs, travailleur et autres) que, suite à la visite faite le 12 juin 2020, à morne à Cabris, par les titulaires de ces deux ministères en compagnie du Premier Ministre de la République, Monsieur Joseph JOUTHE, les carrières de sable en exploitation en ce lieu sont fermées et le restent jusqu’à nouvel ordre.
 
 
 
 
 Notons que des protestations ont eu lieu la semaine dernière à morne à Cabris. Les chauffeurs opérant dans ces carrières de sable revendiquaient une diminution du coût des camions de sable. Ils obstruaient, par ce mouvement, le tronçon de la route Nationale numéro 3.
 

 

L’organisation Promotion pour le Développement (PROMODEV) annonce avoir pris acte de l’absence de volonté des autorités en place adoptant un budget qui ne tient pas compte de la place de l’agriculture et de l’environnement comme priorités du moment, dans un communiqué transmis à HPNLire le communiqué dans son intégralité ci-dessous.

Lire la suite...

 

 

 

 
Un protocole d'accord axé sur la promotion du tourisme communautaire et de l'écotourisme a été paraphé entre la Ministre du Tourisme, Myriam Jean et le Ministre de l'Environnement, Abner Septembre. Ledit protocole a été signé en marge de la journée mondiale de l'Environnement le 5 juin dernier.
 
 
 
"Ce protocole d'accord, qui coïncide avec diverses autres mesures adoptées par le gouvernement dans le cadre de la relance du tourisme en Haïti, vise à favoriser des actions concertées, de promotion et de protection des sites naturels, historiques, culturels et patrimoniaux dans une démarche de développement durable impliquant aussi les communautés et les acteurs de proximité", a fait savoir le Ministère du Tourisme dans un communiqué de presse y relatif.
 
 
 
Les ministres paraphant l'accord en question placent cette initiative comme un pas important dans le renforcement de la coopération entre les deux ministères et surtout dans le développement du tourisme. 
 
 
À noter, depuis la propagation du Coronavirus en Haïti et dans le monde, la filière tourisme est parmi les secteurs les plus touchés en raison des restrictions.
 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages