Haïti-Sécurité : tension dans la zone du bas peu chose, le propriétaire d'une station de service kidnappé 

Sociéte
Typographie

 

 

 

Des Barricades de pneus enflammés sont érigées à l'angle des rues Cameau et Magloire Ambroise à l'Est de la Capitale Port au Prince. Des tessons de bouteille sont lancés contre les véhicules qui tentent de traverser la zone. Seuls les motos-taxi ont pu franchir cette zone.

 

Les habitants de la zone protestent contre l'enlèvement du propriétaire de la station de service TOTAL se trouvant à quelques mètres soit à l'angle de la rue Alerte et Magloire Ambroise. La circulation est pour le moment au point mort. Les Camionnettes et les Tap-Tap qui font le trajet ont eu du mal à se rendre au centre ville ce lundi.

 

Les ravisseurs demandent une somme colossale en échange de la libération du propriétaire de cette station enlevé au cours du weekend a indiqué un riverain sans préciser le montant. " Cette affaire de kidnapping empêche aux citoyens de vivre normalement dans le pays. C'est le gouvernement qui est le principal responsable de la situation", a lancé un quinquagénaire énervé.

 

La zone du Bas peu de chose est devenue la cible des ravisseurs. une jeune femme a été enlevé à la rue Titus pour être ensuite libérée contre rançon.

 

HPN

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .