Haïti-transport : Des syndicats réagissent à la nouvelle grille de tarification du transport en commun

Sociéte
Typographie

 

 

Moins de 24 heures après la publication du communiqué du 15 octobre 2020 fixant les prix du transport en commun par le Ministère des Affaires Sociales et Travail, le syndicaliste Duclos Bénissoit du Mouvement Unifié des Transporteurs Haïtiens (MUTH) a pris le contrepied des nouvelles dispositions prises par les autorités concernées. Il affirme que les mesures ont été adoptées de manière unilatérale à l'insu des syndicats les plus représentatifs.

 

Le coordonnateur général du MUTH a insisté sur le fait que ces mesures ne vont pas affecter les automobilistes notamment les membres du syndicat qu'il dirige. Selon lui, aucune révision à la baisse des prix du transport en commun n'a réellement été effectuée car les autorités n'ont pas consulté les membres du secteur. Impossible de modifier les prix du transport publique sans une baisse considérable du prix des produits pétroliers, a-t-il aussi déclaré.

 

M Bénissoit a également souligné que d'autres problèmes peuvent-être liés à ces changements. Il estime qu'abaisser d'une gourde le montant d'une course — soit de 20 à 19 gourdes la liaison entre Delmas et Pétion-ville, par exemple — constitue déjà une source de conflit entre les passagers et les conducteurs. Avec les pièces de monnaie en dessous de 5 gourdes qui sont de moins en moins en circulation, les choses ne vont pas s'arranger car les chauffeurs de minibus ou de camionnettes ne vont pas pouvoir rembourser la différence, a-t-il poursuivi.

 

 

Marvens Pierre

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages