Haïti-Sécurité: Yanick Joseph dit adieu au syndicat de la PNH 

Sociéte
Typographie
 
 

Le fer de lance du mouvement de protestation de la police nationale, Yanick Joseph, a présenté sa démission aux membres du syndicat de la Police Nationale d'Haïti (SPNH), a appris dimanche Haiti Press Network. 

 

Dans une lettre adressée à ses collègues, Yanick Joseph a fait part de sa démission sans expliquer les motifs.

 

« J'ai été fière de pouvoir contribuer à la bataille qui visait à doter la PNH d'une structure qui a pour mission de protéger et défendre les droits de mes frères et policiers. Durant les moments les plus difficiles, je faisais toujours de mon mieux pour m'acquitter de ma tâche avec compétence, loyauté, bravoure et intégrité. Fière j'étais, fière je suis, fière je resterai", a écrit la désormais ex-coordonnatrice du SPNH.

 

Après de violentes manifestations dans les rues de la capitale notamment qui ont provoqué en février dernier la mort de deux militaires et de trois policiers, le gouvernement du Premier ministre Joseph Jouthe a reconnu officiellement le droit aux policiers de se regrouper en syndicat et avait également réintégrer un groupe de policiers écartés de l’institution.

 

Soulignons que dans sa lettre de démission, Yanick Joseph n'a pas indiqué si elle restait au sein de la police nationale. 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages