Haïti-Éducation : Le FNE octroie plus de 100 millions de gourdes en appui à la scolarité des enfants défavorisés

Education
Typographie

Quatre conventions de support à la scolarité pour l’année académique 2020-2021 ont été signées, ce jeudi 26 novembre, au local du Fonds national de l’éducation (FNE). Une enveloppe de 103 millions de gourdes a été repartie à quatre organisations locales impliquées à fond dans la question éducative dans le pays, a constaté Haiti Press Network.

La Fédération nationale des maires d’Haïti (FENAMH), la Conférence épiscopale d’Haïti (CEH), l’Église épiscopale d’Haïti (EEH) et la Fédération des églises protestantes d’Haïti (FEPH) sont ces organisations de la société à qui ces fonds ont été confiés, en vue de permettre aux enfants issus de familles disposant de faibles revenus, de pouvoir fréquenter l’école.

Ces conventions accordent respectivement 50, 40, 10 et 3 millions de gourdes aux écoles presbytérales (50 millions), à la Fédération des écoles protestantes d’Haïti (40 millions), à l’Église épiscopale d’Haïti (10 millions) et à la Fédération des maires d’Haïti (3 millions) pour  soutenir particulièrement des écoles municipales.

Le titulaire du MENFP, M. Pierre Josué Agénor Cadet qui fait également office de président du Conseil d’administration du FNE, dit croire que ce support financier quoique, reconnaît-il, un peu maigre, permettra de favoriser l’accès à une éducation de qualité aux enfants qui fréquentent les écoles inscrites dans les réseaux de ces organisations impliquées dans l’éducation à travers le territoire.

Tout en exposant le travail réalisé par le FNE pour l’avancement du système éducatif, notamment dans la question de paiement d’enseignants et de distribution de bons scolaires, le ministre Cadet a annoncé l’inauguration sous peu, d’un total de 25 nouvelles écoles construites à travers le pays à l’aide de fonds du FNE.

Selon M. Cadet de 2017 à 2020, 143 écoles publiques ont été construites. Une action, soutient-il, qui va en droite ligne avec la vision du chef de l’État, Jovenel Moïse de mettre en place 15 mille (15 000) nouvelles salles de classe dans le pays.    

Pour sa part, le directeur général du FNE, M. Joseph Frantz Nicolas a quant à lui laissé comprendre que ce support financier vise aussi à garantir la persévérance scolaire de ces enfants issus de familles modestes et de promouvoir l’inclusion.  

Il s’agit en effet, rappelle-t-il, d’une action posée dans le secteur éducatif pour la troisième année consécutive. Par cette démarche, le FNE apporte un soutien considérable au ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) dans sa politique de scolarisation gratuite à travers le pays.

Suivant les clauses des conventions, cet appui du FNE doit servir exclusivement à payer la scolarité des élèves bénéficiaires. Chaque école touchée par cette intervention, produira un rapport faisant état de la distribution du financement reçu pour la scolarité des élèves.

Pour l’année académique 2019-2020, environ 40 mille (40 000) enfants ont pu bénéficier de cet appui, selon les rapports des organisations signataires de l’accord en septembre 2019.

Les représentants de la FENAMH, de la CEH, de l’EEH et de la FEPH, respectivement le maire de la commune de Carrefour, Jude Edouard Pierre, le père Jean Julien Ladouceur, le révérend Dr Frantz J. Casséus et M. Christon St-Fort ont salué cet effort de l’État et plaidé pour une enveloppe beaucoup plus significative afin de pouvoir servir plus d’enfants nécessiteux.

Par ailleurs, les responsables ont souligné que cette démarche entre dans le cadre d’un ensemble de dispositions adoptées par l’administration Moïse en vue d’alléger les coûts de scolarité pour les foyers à faible revenu au cours de cette année scolaire.

Notons la présence à cette cérémonie, du ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, M. Louis Gonzague Edner Day. Il a insisté sur la nécessité pour le grand public de comprendre que les taxes perçues par la Banque de la République d’Haïti (BRH) des transferts de la diaspora, ne servent à servir exclusivement que le secteur de l’éducation. 

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo : Anderson Elien 

 

  

 

 

 

  

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages