Des murs d’établissements scolaires badigeonnés d’excréments dans le Nord'Ouest

Education
Typographie

 

Dans la perspective d'une éventuelle reprise normale des activités scolaires dans le pays ce lundi 2 décembre après 10 semaines d'arrêt et de tâtonnement, les murs de plusieurs établissements scolaires ont été badigeonnés d'excréments dans le département du Nord Ouest.

 

Cet acte crapuleux a empêché la reprise normale des activités scolaires dans ce département où certaines écoles fonctionnaient timidement. Les auteurs de cet acte n'ont pas été identifiés pour le moment. Les notables  de la ville contactés sur place par l'agence en ligne HPN n'ont pas apprécié cette stratégie dans la lutte pour le départ de Jovenel Moïse.

 

Ces personnes qui n'ont pas voulu révélé leur identité rejettent ces actions qu'ils qualifient de "crapuleux et de vagabondage". "Les étrangers ne nous prendront pas au sérieux" a lancé l'un d'entre eux tout en reconnaissant la légitimité  de la lutte pour le départ de  Jovenel Moïse qui, disent ils, a travaillé davantage à l'appauvrissement du pays.

 

HPN

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages