Haïti : Le MENFP vient en appui à l’école nationale de Géologie appliquée

Education
Typographie

Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) entend apporter un appui consistant et diversifié à l’école nationale de Géologie appliquée (ENGA) qui se retrouve depuis maintenant 12 ans dans une situation difficile au superlatif, a appris à HPN le Bureau de communication du ministère. 

En effet, l’ENGA demeure l’une des grandes victimes inconsolées du séisme de janvier 2010. Ses bâtiments de Drouillard ayant été effondrés, depuis lors la seule institution haïtienne de formation supérieure en géologie connaît des tourments répétés.

Au constat de cette  situation peu favorable au fonctionnement de cette école, le ministre Nesmy Manigat et le Directeur général de l’ENGA, Michaël Sainbertil, ont décidé, ce mercredi, le jour du douzième anniversaire du tremblement de terre de 2010, de signifier leur engagement à œuvrer aux fins de sortir progressivement cette institution académique de cette impasse qui a trop duré.

 Nomination d’un premier groupe d’étudiants finissants

Dans l’attente de l’élaboration d’un cahier de charges et de la définition des axes d’actions à prioriser annuellement, le titulaire de l’Education nationale a annoncé que 35 étudiants des dernières promotions sortantes de l’ENGA  pourraient recevoir, sous peu, leur lettre de nomination comme enseignants pour le secondaire rénové.  

Ils feront partie cette première cohorte de jeunes enseignants qualifiés qui proviendront notamment de l’école normale supérieure (ENS), de la Formation initiale accélérée (FIA), du centre de formation des enseignants de l’école fondamentale (CFEF), de l’école nationale des arts (ENARTS) et des universités publique en régions(UPR). Le ministre en avait fait l’annonce, urbi et orbi, dans son message du nouvel an adressé aux élèves et agents éducatifs.

En fonction des disponibilités financières, d’autres étudiants seront, par la suite, préposés à l’enseignement.

Même s’ils auront tout naturellement à intervenir dans les salles de classes, ces jeunes enseignants, au regard de leur niveau de qualification, auront à animer des sessions de formation continue pour d’autres collègues en chair depuis des années suivant le plan de travail qui sera défini par la Direction de la formation et du perfectionnement(DFP) du ministère.

Appréciation du Directeur général de l’ENGA

Le directeur général de l’école nationale de Géologie appliquée s’est réjoui de cette annonce. Il a dit avoir la conviction que les autres requêtes de l’ENGA  seraient traitées avec célérité et par ordre de priorité.

Lors de cette rencontre, le ministre Nesmy Manigat était accompagné de Joseph Job Maurice, membre de son cabinet et coordonnateur du Pôle enseignement et qualité.

En plus du directeur  Michaël Sainbertil, la représentation de l’ENGA était assurée par les professeurs Roosevelt Montinet, Wilner Polydor, et par les étudiants Wishy Ben-Ony Dossou, Evenson Jules et Stivenson Kervens Villière.

Les deux parties se reverront sous peu dans l’idée de poursuivre les échanges.

 

Bureau de communication/MENFP

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .