Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) se dit profondément alarmé par le climat délétère qui continue d'affecter le fonctionnement des activités scolaires et universitaires. Ce ministère, à travers un communiqué dont la copie a été acheminée à la rédaction de HPN en date du dimanche 6 octobre, lance, une fois de plus, un cri d'alarme à tous les acteurs et toutes les forces vives de la nation pour que les apprenants (élèves, étudiants et autres) puissent poursuivre leurs activités académiques en toute quiétude. L'intégralité dudit communiqué ci-dessous.

Lire la suite...

 

 

À l’initiative de certains étudiants de l’Institut National d’Administration de Gestion et des Hautes Etudes Internationales (INAGHEI), l’organe de presse « cahiers de l’INAGHEI» de cette entité de l’université d’Etat d’Haïti (UEH) reprennent du service avec ses publications, a appris Haïti Press Network (HPN).

 

Le Coordonnateur de ce magazine regroupant professeurs et étudiants, Jackson Mérinord, a été l’invité de l’émission radiophonique  hebdomadaire TOP HAITI diffusée tous les samedis matins entre 8h et 10h en son édition du samedi 14 septembre 2019 sur les ondes de la Radio D’S.

 

« La mission de la presse universitaire est liée à celle de l’université globalement à savoir la production du savoir, la recherche et service à la communauté », a indiqué l’étudiant en Sciences Politiques, Jackson Mérinord.

 

Il y a quarante (40) ans, ce magazine « les cahiers de l’INAGHEI » a été interrompu dans ses publications habituelles faute de moyens.

 

Vulgariser les recherches effectuées au sein de l’Université  au grand public tel est l’objectif premier des Cahiers de l’INAGHEI qui a déjà publiés au moins deux numéros depuis avril.

 

Ces travaux de professeurs et étudiants publiés dans ce magazine « les cahiers de l’INAGHEI » sont disponibles en durs, sur les réseaux sociaux et sur le net globalement.

 

Les événements de blocages dans le pays ainsi que l’absence de financement provoquent un ralentissement des publications des cahiers de l’INAGHEI.

 

GL

 

 

 Lors d'une conférence de presse tenue, le jeudi 12 septembre 2019, au local du Fonds National de l’Éducation (FNE), le Directeur Général de ladite institution, M. Joseph Frantz Nicolas, soutenu par le Ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle en tant que Président du Conseil d’administration du FNE, M. Pierre Josué Agénor Cadet, a procédé à la signature de trois accords de support à la scolarité d’enfants issus de familles à faible revenu.

 

Ces accords octroient, respectivement 50, 40 et 10 millions de gourdes aux écoles presbytérales, à la fédération des écoles protestantes d’Haïti et à l’église épiscopale en Haïti.  Ce support financier permettra de favoriser l’accès à une éducation de qualité aux enfants qui fréquentent les écoles inscrites dans les réseaux de ces organisations. Il vise également à garantir la persévérance scolaire de ceux-ci et de promouvoir l’inclusion.

 

 

Selon les clauses de cette convention, cet appui du FNE sert exclusivement à payer la scolarité des élèves bénéficiaires. Chaque école touchée par cette intervention produira un rapport faisant état de la distribution du financement reçu pour la scolarité des élèves.

 

Le Ministre Cadet, en remerciant ces différentes entités pour leur engagement dans la facilitation de l’accès au « pain de l’instruction » à travers le pays, explique que cette initiative de l’État s’inscrit dans le cadre de la prise en charge de la scolarité des élèves et de l’appui à la rentrée des classes pour l’année scolaire 2019-2020.

 

 

 

Pour sa part, le Directeur Général du FNE a rappelé la mission de l’institution qui est de contribuer à l’effort de l’éducation pour tous en Haïti. M. Nicolas qui faisait référence à l’article 27 de la loi portant création, organisation et fonctionnement du FNE, a fait savoir que le Fonds a été conçu pour intervenir dans la prise en charge de la scolarité, la construction et/ou la réparation d’infrastructures scolaires et la formation des Maitres, entre autres. 

 

Du côté des cosignataires, le Père Mazile Jean, qui prenait la parole au nom des écoles presbytérales, a fait savoir qu’avec les 40 millions de gourdes reçues l’année dernière, 20,500 élèves de près de 490 écoles ont été touchés.  Remerciant le FNE de cet appui, il assure que les 50 millions de gourdes accordés cette année devront permettre à plus d’enfants d’entrer et de rester à l’école au cours de cette année scolaire qui vient de débuter.

 

Quant aux Représentants de la Fédération des Écoles Protestantes d’Haïti (FEPH), Messieurs Christon St. Fort et Etzer Paul, ils ont affirmé que plus de 11,000 enfants de près de 450 écoles ont été atteints l’année dernière avec l’appui de 30 millions de gourdes accordé par l’État. M. St. Fort a salué l’initiative tout en soulignant l’utilité de ce soutien financier. La FEPH qui reçoit 40 millions de gourdes cette année promet que cette aide va être investie dans l’accès et la qualité de l’éducation.

 

Par ailleurs, l’église épiscopale, représentée par le Révérend Père Frantz Casséus, qui bénéficie pour la première fois de ce soutien, assure que ses 10 millions de gourdes aideront à faire revenir certains enfants à l’école, à payer des professeurs et permettront de faire l’acquisition de matériels didactiques.  

 

Soulignons que la Fédération Nationale des Maires Haïtiens (FENAMH), qui gère les écoles communales, avait reçu plus de 2 millions de gourdes pour l’année scolaire écoulée avant l’implantation du FNE. Elle devrait soumettre un rapport au FNE, qui a récupéré le dossier, avant de pouvoir bénéficier du support de l’État central pour l’année académique 2019-2020.

 

Cette démarche entre dans le cadre d’un ensemble de dispositions adoptées par l’administration Moïse en vue d’alléger les coûts de scolarité pour les foyers à faible revenu au cours de l’année scolaire qui vient de commencer. 

 

 

 Jeff Lefevre 

 

 

Les clefs de deux nouvelles écoles nationales flambant neuves ont été remises aux parents des localités de Brésilienne, 3e section communale de Bainet (Sud-est) et de Simon, 1ère section communale d’Anse-à-Veau. Les cérémonies inaugurales se sont tenues, les mardi 10 et mercredi 11 septembre 2019, en présence des acteurs nationaux et internationaux impliqués dans l’éducation, des parents et des élèves, a constaté sur place Haiti Press Network.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages