Haiti-Santé: Médecins sans frontières suspend, temporairement, ses activités à Martissant

Santé
Typographie

 

 

L’organisation Médecins sans Frontières a décidé lundi de suspendre ses activités dans le Centre d’urgence de Martissant, cible d’une attaque armée le week end écoulé, par des individus armés qui ont tiré à plusieurs reprises en direction du centre d’urgence au moment où les équipes de MSF assuraient la prise en charge des patients, a appris HPN.

 

« Aucun mort, ni blessé ne sont à déplorer parmi les occupants du Centre d’urgence », cependant l’Organisation médicale humanitaire estime qu’ « elle ne peut plus continuer à soigner la population sans mettre son personnel en danger », peut-on lire dans un conmuniqué publié par MSF.  

 

Face à ce climat d'insécurité, MSF a décidé d’évacuer son personnel et les patients du Centre d’urgence et suspend immédiatement ses activités à Martissant pour une semaine, selon Alessandra Giudiceandrea, cheffe de mission de MSF en Haïti.

 

L’attaque du samedi 26 juin 2021, est un évènement sans précédent, soutient Mme Giudiceandrea.

 

"Au moment où nous devrions pouvoir étendre nos activités en raison de la Covid-19 et d'autres besoins, nous nous battons pour garder nos structures ouvertes malgré des conditions sécuritaires déplorables", regrette la cheffe de mission qui insiste pour dire que la Mission veut retrouver les bâtiments du Centre d’urgence intacte après cette semaine d’arrêt des activités.

 

Rappelons que MSF fournit des soins médicaux en Haïti depuis 30 ans et le Centre d’urgence de Martissant, ouvert en 2006, est à ce jour le plus ancien projet MSF en Haïti. Pour poursuivre ses activités, l'Association doit être en mesure d'assurer la sécurité des patients et du personnel médical dans leurs déplacements et au sein des structures de santé. 

 

Yves Paul LEANDRE

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .