Vaccin AstraZeneca : L’Organisation Panaméricaine de la Santé invite Haïti à reconsidérer sa position

Santé
Typographie

 

 

L’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) demande aux autorités haïtiennes de reconsidérer leur décision de ne pas recevoir le Vaccin AstraZeneca, contre le Covid-19.

 

« Si Haïti confirme qu'elle ne recevra pas les vaccins offerts par l’OPS, ils seront affectés à d'autres pays », a affirmé Jarbas Barbosa, son directeur adjoint, lors d’une conférence de presse virtuelle.

 

L'Organisation Panaméricaine de la Santé a travaillé avec le gouvernement d'Haïti pour préparer le plan de vaccination, en lui conseillant de faire les changements administratifs et juridiques nécessaires pour permettre l'entrée des vaccins, a souligné Barbosa, dont les propos sont rapportés par AP.

 

Il a précisé que le gouvernement haïtien a informé l’OPS qu'il ne souhaitait pas recevoir les vaccins AstraZeneca. Jarbas Barbosa soutient qu'il n'y a aucune option pour changer ces doses en un autre vaccin dans les pays qui les reçoivent sous forme de dons.

 

Le directeur général du ministère de la santé publique, le docteur Lauré Adrien, cité par AP, a imputé le retard des vaccins aux préoccupations concernant les doses d'AstraZeneca et au fait que le pays manque d'infrastructures pour le stocker correctement.

 

Les haïtiens optent pour un vaccin à dose unique, alors que le vaccin AstraZeneca est administré en deux doses.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages