A l’occasion de la journée Mondiale de  lutte contre le sida, Le Collectif  Défenseur Plus dénonce l’insouciance de l’Etat haïtien à l’égard des personnes infectées par le VIH, Sida.

 

"Les médicaments, la sensibilisation, en générale la lutte contre le sida en Haïti, est surtout l’affaire des organisations non gouvernementales", a fait savoir Chaïna Etienne, responsable d’assistance légale du collectif défenseur plus. Mme Etienne voit mal  l’avenir de la lutte contre la maladie en Haïti si l’Etat ne s’implique pas.

 

’’Les ONG sont pour la plupart en mission, un jour viendra que leur mission prendra fin, et pour bien d’autres raisons certaines d'entre elles cesseront leurs activités en Haïti. Qu’adviendra t-il des malades et de la lutte contre la maladie en Haïti, où la prise en charge   qui menace toute la population?’’ s'interroge t-elle.  

 

Par ailleurs, la militante reconnait des avancées significatives  dans la lutte contre le VIH en Haïti, où en 2018, le taux de transmission des mères à leurs bébés est passé à 4% contre 12% en 2010, Chaïna Etienne croit tout de même que beaucoup de progrès restent encore à faire dans un pays, où 7 500 personnes meurent à cause du VIH.

 

De son cote le responsable des affaires juridiques  du Collectif Défenseur plus, Jemps Deralus, voit dans le non implication de l’Etat dans la lutte contre le VIH, une violence des droits humains, ceci en dépit de certaines conventions dont l’Etat haïtien est signataire. "Pour qu’il y ait vie, il faut avoir la santé, quand l’Etat ne veut pas garantir la santé, il viole le droit à la vie", a fait savoir M. Deralus.

 

 

Notons que la journée internationale de la lutte contre le sida a été instaurée le premier décembre 1988. En Haïti, près de 2% de la population serait infectée. La population carcérale serait la plus touchée avec un taux de 6% du côté des prisonniers.

 

Kervens Olivier

 


« Cette année, le festival décide de s’intéresser à ce gros problème qui touche réellement toutes les couches de la société haïtienne », a déclaré Guy Regis Jr, Directeur Artistique du festival.

Selon les organisateurs de cette 23e édition du Festival quatre chemins ont mis l’emphase notamment sur la grande catastrophe causée par le passage en Haïti du séisme du 12 janvier 2010. « La catastrophe du 12 janvier 2010 n’a pas seulement frappé ceux qui ont été atteint physiquement. Au-delà de ceux qui ont vécu directement ce traumatisme, il y a tous ceux qui de loin ont été saisis, happés, effarés, catastrophés », lit-t-on dans le point d'ancrage du festival.

Guy Régis Jr de la direction du festival et Jacques Adler Jean Pierre, Comédien et  Nathalie Coicou de l'Institut de Santé Mentale (ISM) Haïti ont été reçus à l'émission TOP HAITI le samedi 16 novembre 2019 sur les ondes du 104.7 FM et sur tune-in radio D'S.

Le festival quatre chemins s'étend du 25 novembre au 7 décembre 2019. "Tous les hommes sont fous", est le thème retenu pour cette édition dont Michèle Lemoine se trouve être l'invitée d'honneur.

Les organisateurs du festival quatre chemins appellent à l'appui des supporteurs pour le festival en cette conjoncture si difficile. Ils indiquent n'avoir reçu un support de l'État qu'en trois (3) occasions depuis les nombreuses éditions organisées.

 

 

 

 

L’hôpital Adventiste a lancé ce jeudi 21 novembre la campagne des hôpitaux privés sur l'accès au Sang pour tous. Cette initiative prise de concert avec le centre national de transfusion sanguine devrait mobiliser les hôpitaux privés à participer à l'effort national pour collecter des pochettes de sang. Pour cette journée, l’hôpital adventiste a mobilisé plus de 50 professionnels de santé de ce centre hospitalier situé à Diquini dans la commune de Carrefour.

 

"Notre hôpital organise la première journée de collecte de sang d’une série de collectes hebdomadaires que nous souhaitons être sans fin dans tout le pays" a indiqué Dr Franck Geneus, Directeur médical de l’hôpital adventiste. 

 

Dr Geneus dit espérer collecter de 40 pochettes de sang au cours de la journée du lancement. 12 hôpitaux privés  sont déjà inscrits dans ce vaste programme qui devrait couvrir tout le territoire haïtien.

 

L’association des hôpitaux privés en Haïti et le Ministère de la santé publique et de la Population devraient signer dans le courant de la journée une note de Presse conjointe annonçant le lancement national de cette grande campagne a fait savoir Dr Franck Geneus.

 

ET/HPN

 

 

 

Ce sont les membres du  personnel de l’hôpital de l’université d’Etat d’Haïti (HUEH), qui ont fait l’annonce cette semaine mettant en garde le ministère de la sante publique et de la population (MSPP) si rien est fait pour  améliorer leurs conditions de travail ainsi que la  distribution d’intrants au plus grand centre hospitalier du pays.

Cette menace faite par le président du syndicat des travailleurs de la santé (STS) de l’UEH Lebien Joseph arrive au moment où le pays traverse des moments pénibles avec des dizaines de blessés par balle qui remplissent l’urgence de cette institution publique tous les jours. Le syndicaliste a aussi critiqué les responsables qui n’ont pas respecté les termes de collaboration entre l’USNS Comfort  et l’hôpital universitaire.

 Les besoins humanitaires ont beaucoup augmenté au cours de la  période ‘’peyi  lòk’’, pendant qu’à l’inverse les conditions de travail dans le secteur deviennent de plus en plus difficile. Une situation insupportable pour les membres du personnel de l’HUEH, qui n’écarte pas la possibilité de fermer les portes de l’Hôpital.

 "Seuls les véhicules affectés aux services des institutions sanitaires ont le droit de franchir certaines zones barricadées. Alors que le bus qui doit assurer le transport des employés de l’HUEH, reste immobilisé depuis  huit (8) mois’’, déplore M. Lebien Joseph qui croit que le MSPP  chargé de la politique sanitaire de l’État ne fait aucune obligation au personnel de l’HUEH pour venir travailler. ‘’Si la situation reste telle, très prochainement nous allons bloquer l’accès à l’hôpital’’, a annoncé le syndicaliste. 

Par ailleurs le président du STS dit connaitre la nécessité à ce que les portes de l’hôpital restent ouvertes, mais  selon lui, garder les portes ouvertes n’est pas suffisant.

« Quand les passants regardent l’HUEH avec ses portes ouvertes, cela donne l’impression que tout va bien ; pourtant rien ne va’’, a déclaré M. Joseph. L’institution manque de tout, il n’y a pas de gants même au service d’urgence. Sur la Cour de l’hopital des flaques d’eaux puantes font bon ménage avec les malades venus recevoir des soins, avance Lebien Joseph, employé de l’HUEH depuis 26 ans.

 ‘’Quand une personne arrive à l’HUEH, c’est pour se faire soigner et pas pour être infecté’’, a-t-il rappelé. En précisant, ‘’cette énième grève ne se fera pas seulement pour améliorer les conditions de travail du personnel mais encore pour tous ceux qui fréquentent l’hôpital y les médecins les malades.’’

Lebien Joseph fait remarquer que les vitres cassées dans certaines salles sont l’œuvre des parents des malades venus cherchés des soins et qui ont dû laisser ce centre hospitalier compte tenu des mauvaises conditions de travail.

 Le 11 novembre dernier, l’ambassadrice des Etats-Unis en Haïti, Michel J. Sison, en présence du titulaire du MSPP,  lors de la cérémonie de clôture de la mission de l’USNS Comfort en Haïti, a déclaré avoir été fière de l’assistance portée au peuple haïtien par le bateau humanitaire. Un sentiment de fierté que ne devrait pas ressentir les autorités haïtiennes de leur côté, croit Lebien Joseph. ’’Les autorités sanitaires ont humilié certains des patients de l’HUEH sur la base Amiral Killick. Seulement des cas mineurs ont été traités par les médecins étrangers. Pour les cas les plus compliqués, les patients n’ont pas été appelés, on les a ignorés sur la liste. Des pauvres malheureux qui n’ont trouvé aucune assistance pour traverser là-bas et qui sont resté jours et nuits pour enfin retourner chez eux » a conclu le syndicaliste.      

      

Texte et Photos : Kervens Olivier 

 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages