Haïti-Mexique : Le Mexique va offrir aux ressortissants haïtiens des « alternatives à l’immigration »

Sociéte
Typographie

 

 

« Bien que les migrants haïtiens ne soient pas des réfugiés, il serait inhumain de les renvoyer, compte tenu des conditions dans lesquelles se trouve leur pays », a indiqué le responsable de la commission mexicaine d’aide aux réfugiés (Comar). Le Mexique prépare ainsi un décret pour offrir des « alternatives à l’immigration » aux migrants haïtiens.

 

Plusieurs dizaines de milliers d’Haïtiens ont fui le pays pour tenter de se rendre aux Etats-Unis en passant par des pays de l’Amérique du sud.

 

Le responsable de la commission mexicaine d’aide aux réfugiés (Comar), Andrés Ramirez, fait remarquer que les Haïtiens qui viennent au Mexique ne le font pas pour cause de persécution ou de violence généralisée, mais pour des raisons économiques.

 

Voilà pourquoi, ils ne peuvent pas être considérés comme des réfugiés mais ils se rendent au Comar parce qu’ils n’ont pas d’autre option, a-t-il reconnu.

 

C’est pour cela, dit-il, un décret pour offrir à ces haïtiens des « alternatives à l’immigration » est en cours d’élaboration.

 

Ces alternatives migratoires seront établies et clairement définies de manière à ce que tous les haïtiens ne se sentent pas obligés de se rendre au Comar afin d’éviter l’effondrement du système.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .