Dernieres Nouvelles

 

 

Un centre hospitalier d’une capacité de 80 lits a été inauguré lundi à Bon repos, dans la commune de la Croix-des-bouquets. Dorénavant les policiers bénéficieront d’une couverture d’assurance santé ayant toujours constitué un défi pour les autorités concernées depuis la création de la Force en 1995, selon le directeur général par intérim de l’institution policière, Léon Charles, qui s’est réjoui de cet accomplissement.

 

Une prise en charge médicale des policiers sans ticket modérateur, c’est ce que propose le nouveau centre hospitalier, selon le Dr Paul Audmar François qui assure également que les diagnostics paracliniques seront réalisés sans frais supplémentaires. L’accès aux médicaments sera gratuit pour tous les agents de l’ordre, précise-t-il. 

 

Pour le responsable médical de la Police National, Dr Paul Audmar François, ce n’est que justice rendue aux policiers vu la dangerosité du travail qu’ils effectuent au quotidien notamment ceux faisant partie des unités anti-émeute. En vue d’améliorer l’accès aux soins de santé, le Dr François souhaite que l’HC-PNH puisse être doté bientôt de services médicaux aériens via un hélicoptère-ambulance. 

 

Le Directeur de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, est convaincu que la prise de possession de cet hôpital est un atout majeur et sera déterminant dans le Renforcer le système de sécurité sociale au sein de l’institution. Depuis 1995, doter la PNH d’une couverture d’assurance santé efficace et efficiente a toujours représenté un défi pour les autorités à travers les gouvernements qui se sont succédé, a-t-il souligné.

 

Parallèlement, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique Rockfeller Vincent, s’enorgueillit de cette réalisation au nom du Gouvernement Joseph Jouthe, qui, selon lui, met désormais à la portée des policiers des structures nécessaires pour recevoir des soins de santé de qualité.

 

Situé à l’emplacement de l’hôpital Michelle Bennett jadis à Bon Repos, L’HC-PNH est dorénavant fonctionnel pourtant beaucoup reste à faire sur le plan infrastructurel. Néanmoins, il faut préciser que plusieurs millions de dollars ont été mis à la disposition du Gouvernement via l’aide de l’Ambassade des États-Unis en Haïti, ce qui a permis au centre d’avoir un laboratoire d’analyses biologiques, une banque de sang et une station d’eau potable. 

 

Marvens Pierre

 



Cinq ambulances équipées et sophistiquées ont été remises aux autorités de la Croix-Rouge Haïtienne par la Croix-Rouge chinoise. Ce don vise à appuyer la CRH dans sa politique de réponse à la pandémie de Covid-19 qui a déjà touché près de 10 000 personnes en Haïti.



Les cinq nouvelles ambulances de marque Toyota Land Cruiser Hardtop, équipées d'un système GPS, possèdent un super niveau pour les évacuations médicales, avec des caméras embarqués qui facilitent les contacts visuels, selon le Dr. Guiteau Jean Pierre, rapporté par le quotidien Le Nouvelliste.



Le numéro un de la CRH a remercié son homologue chinois, le Dr. Zhu Chen, pour cette assistance ô combien importante en équipements médicaux.



« Ces ambulances permettront à la Croix-Rouge haïtienne d'apporter une réponse encore plus rapide aux besoins particuliers des patients », s'est réjoui le Dr. Jean Pierre.

 

 

Alors que l'on s'achemine vers les fêtes de fin d'année, l'ainée de la famille du Dr Paul Denis Léger, Rébecca Léger, a entamé depuis quelques jours une mobilisation intense pour venir en aide aux enfants prématurés de l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH).

 

Elle a pris cette initiative pour avoir elle-même, survécu de justesse à Boston dans les mêmes conditions que les enfants prématurés en Haïti. « Je suis née de 3 mois et ne pesait qu'une livre à la naissance », a confié Rebecca à l’Agence en ligne HPN. « Ma survie n'a été possible que grâce au travail acharné du personnel médical du Boston Medical Center, où je suis née », raconte la fille de l’oncologiste haïtien Paul Denis Léger, travaillant à MedStar Georgetown University Hospital, spécialiste dans les cancers du rein de la vessie et de la prostate.

 

Déjà, Rebecca a ramassé plus de 300 dollars sur un projet de 15000 dollars. L’objectif est d’aider la Directrice exécutive de l’hôpital, Dr Jessy Colimon Adrien, à améliorer la qualité des soins de santé pour les bébés prématurés à l’HUEH. Ce projet fournira à l'hôpital d'État d'Haïti, plus particulièrement au service de néonatalogie, des fonds pour acheter des fournitures et des machines afin de mieux offrir aux bébés prématurés, une chance de survivre. 

 

En tant que prématuré, le projet tient à cœur Rebecca qui se souvient à quel point sa mère est reconnaissante de n’avoir pas payé pour les médicaments ni à s'inquiéter de la qualité des soins qu’elle recevait. Le Boston Medical Center était, après tout, un hôpital bien financé avec les moyens d'acquérir des machines de haute qualité telles que des ventilateurs et des incubateurs.

 

En Haïti, cependant, la capacité de disposer d'un équipement fonctionnel et des fonds nécessaires pour pouvoir bien prendre soin des patients n'est pas toujours une réalité. De nombreux hôpitaux en Haïti sont sous-financés et le personnel est surchargé et sous-payé. Dans un pays, comme Haïti, le plus pauvre de l'hémisphère occidental, la qualité de soins de santé pour les enfants prématurés est incertaine. Pour y parvenir, Rébecca Léger organise ce mercredi 23 decembre 2020 «come make a difference» à 7 hres pm via zoom, zoom ; link : http://us02web.zom.us/j/84000575736. Meeting ID : 840 0057 5736 ;   Passcode : 231889.

La période que nous vivons, n’affiche pas de grandes joies, certes : le chaos financier auquel s’ajoutent la crise économique, la crise sociale ou les troubles politiques, peuvent nous inquiéter, mais n’exagérons pas en participant à cette collecte de fonds au profit de ces enfants prématurés, laissés pour contre a l’HUEH, est un geste de solidarité et d’humanisme.  

 

Yves Paul LEANDRE 

 

Visites d’écoles, échanges avec des enseignants, des directeurs d’écoles et des élèves, distribution de kits scolaires figurent parmi les éléments clés qui ont constitué l’essence de la tournée du titulaire du MENFP, Pierre Josué Agénor CADET, dans le département du Nord-Ouest, en particulier dans le bas Nord-Ouest, dans la commune du Môle-St-Nicolas et les régions avoisinantes. Cette tournée a permis au ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle de se mettre à l’écoute des personnels pédagogique et administratif  pour le bon fonctionnement des écoles, a appris à HPN, le Bureau de communication du ministère.

Lire la suite...

 

Dans un communiqué rendu public en date du 18 janvier 2021, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a informé le public en général et les candidats recalés en particulier que la première session des examens du bac permanent pour l’année académique 2020-2021 se tiendra au cours du mois de mars 2021.

Lire la suite...

Vieux de plus de 70 ans et fragilisés par le séisme d’octobre 2018, les bâtiments logeant le lycée Jean-Marie de Lamennais seront reconstruits dans environ 13 mois. Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor Cadet a procédé, le lundi 11 janvier 2021, à la pose de la première pierre, symbolisant le démarrage des travaux, a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

Il est coutume chez nous en Haïti de débuter l'année avec une bonne soupe au giraumon. Symbole de notre indépendance du 1er janvier 1804, la soupe au giraumon est plus connue dans notre pays sous le nom de Soup Joumou. Qu'on la prépare soi-même ou qu'on aille la déguster chez des parents, voisins et amis, pas question pour les haïtiens d'ici et d'ailleurs de rater la fameuse soupe joumou sous aucun prétexte ce 1er janvier. Tout en vous souhaitant nos vœux les meilleurs pour l'année 2017, HPN vous propose la recette de la Soupe au Giraumon/ Soup Joumou.

Lire la suite...

Connu sous le nom de Malanga en Haïti, le chou dur est un légume d’Amérique du Sud. Le chou dur (malanga) est l’un des aliments les moins allergéniques. Riches en fibres, potassium, hydrate de carbone, glucides, il  aide à contrôler la pression artérielle, aide à maintenir les niveaux de sucre dans le sang, contribue à améliorer la constipation et réduit le risque de maladie cardiaque. 

Lire la suite...

La tomate est un légume-fruit important pour la santé. Consommée crue ou cuite, en plus d’apporter un peu de couleur rouge à nos plats, la tomate apporte également de l’énergie à notre corps. Cet aliment sain, rafraîchissant, peut être mangé chaque jour.   

Lire la suite...

La République d'Haïti a fait l'émerveillement des barbadiens, des internautes du monde entier, notamment, de tous ceux qui suivaient le défilé qu'a organisé la Barbade, dimanche 21 Août, à l'occasion de l'ouverture officielle de la 13è édition du plus grand événement interculturel régional, Carifesta, réunissant les pays membres du Marché Commun de la Caraïbe (CARICOM).

"Parade citoyenne", c'est le nom de la présentation qu'Haïti a exposée sur le parcours. Une idée du Directeur Artistique de l'événement, Erol Josué, aussi Directeur Général du Bureau National d'Ethnologie d'Haïti (BNE).

Mais à côté de tout ce succès, il y a la main de l'humble styliste et modiste haïtienne, Arnelle Laguerre.

Née le 17 avril 1962, à Jérémie, dans le Département de la Grand'Anse, Arnelle Laguerre a fait la haute couture et travaille dans ce domaine depuis plus de 25 ans.

Sans trop le dire, elle a déjà habillé beaucoup de personnalités haïtiennes et d'artistes de renommée internationale, jusqu'à vêtir des familles présidentielles et des membres de Gouvernements.

"J'ai habillé l'ancienne première-Dame haïtienne de la République, Sophia Martelly, pendant 4 ans. J'ai fait des costumes de circonstances pour l'ancien Président Michel Martelly, notamment, pour le bal des reines organisé dans le Nord du pays, au Palais Sans Souci, à l'occasion du Carnaval tenu au Cap-Haïtien.", a confié Arnelle Laguerre, discrète, sans vouloir citer les noms des grandes familles de la Capitale qu'elle a déjà costumées.

"C'est avec un grand plaisir que j'ai répondu à l'invitation de l'Artiste, Érol Josué, pour confectionner ces costumes symbolisant les différentes périodes de l'histoire d'Haïti", a dit Arnelle Laguerre, expliquant qu'elle a fait de son mieux pour représenter les diverses périodes haïtiennes.

De la robe de la Reine Anacaona, pionnière du leadership féminin de la terre d'Haïti Quisqueya ou Boyo, la perle des Antilles, en passant par les costumes des Généraux, héros de la guerre de l'Indépendance d'Haïti, tout a été confectionné sur mesure afin de vendre la culture du pays aux étrangers et de faire la promotion du patrimoine culturel et de susciter la curiosité des touristes", a expliqué Mme Laguerre.

"J'ai voulu, par ces costumes, faire la promotion d'Haïti et présenter la culture nationale au monde entier. C'est la satisfaction des Haïtiens et l'effet que tout cela fait à l'étranger qui me rendent heureuse", a confié Arnelle Laguerre.

Notons qu'Arnelle Laguerre a été honorée par la Première-Dame haïtienne, Martine Moïse, et le Directeur Général du Bureau National d'Ethnologie (BNE),  Érol Josué, en reconnaissance de ses œuvres.

Jean Jul Désauguste
HPN, depuis Barbade

Haïti a marqué les esprits lors de la parade artistique marquant l’ouverture officielle de la 13ème édition de la plus grande manifestation interculturelle de la Caraïbe, dimanche 20 Août 2017, à la Barbade. C'est avec une "parade citoyenne" relatant toute l'histoire d'Haïti que le pays s'est fait représenter au défilé officiel de l'événement.

Une palette de stars, d'artistes de génie, de danseurs, de chanteurs à talents et en herbes et de personnalités publiques haitiennes, a composé le défilé d'Haïti qui a fait revivre toutes les périodes ayant jalonné l’évolution du premier peuple noir à proclamer son indépendance le premier Janvier 1804.

De l'âge des  taïnos, au triomphe des Généraux les plus légendaires de l'histoire militaire de l'humanité, jusqu'à la nation nègre, effrontée, maître du rythme et aussi têtue que le soleil, Haïti a brillé de mille feux à la parade internationale de Carifesta 2017, à la Barbade.

Ce que les officiels Barbadiens n'ont pas manqué de souligner à vive voix, lors de leurs interventions en la circonstance.

La participation d'Haïti à cette manifestation culturelle de portée régionale et internationale vient réaffirmer l'imagination créatrice de nos artistes et créateurs de génie et confirmer la dimension expressive de notre art et de notre culture.

Au cours de la même soirée des cérémonies officielles d’ouverture, le quartier touristique d’Oistin’s Park avait rendez-vous avec le ténor Haïtien de la Musique Racine, Boukman Eksperyans. La bande à Lòlò et Manzè a bien assuré, comme d'habitude.

Ces illustres spectateurs, notamment le Premier Ministre Barbadien, Freundel Stuart; le Secrétaire Général du CARICOM, Irwin Laroque et l’écrivaine américaine d’origine haïtienne, Edwige Danticat, se sont bien régalés de la performance d’une heure et demie du groupe haïtien.

Rappelons que la 12e édition de Carifesta a été organisée en Haïti, en Août 2015 et l'édition de cette année se déroule à la Barbade du 17 au 29 Août.

Jean Jul Désauguste
Hpn, depuis Barbade

Les entreprises juvéniles spécialisées dans la mode sont peu courantes dans le pays. Comme pour défier cette tendance, Calubu  Collections, depuis quatre années s’initient dans la mode en confectionnant des objets de tout genre. Nombreux sont ceux qui portent ces derniers jours les créations de Calubu.

Lire la suite...

 

 

 

Un camion contenant trois cents (300) sacs de riz de dix kilogrammes a été confié le 12 février 2020 à un leader communautaire en prélude à la préparation d'une distribution qui devrait avoir lieu à Lilavois 29 en plaine, au profit de la population nécessiteuse dans le cadre du projet "Panye Solidarite".

 

 

Malheureusement, ce camion rempli de riz a été intercepté pour sa commercialisation au marché "la bastille" de Mirebalais, ont annoncé jeudi les responsables du Fonds d’Assistance Economique et Sociale dans un communiqué.

 

 

Informé de la situation, le bureau régional du FAES dans le département du Centre a alerté les autorités policières et judiciaires qui se sont rendues sur les lieux pour faire le constat légal. Quatre personnes ont été interpellées et le dossier a été transféré au Parquet de la juridiction pour les suites nécessaires, a-t-on appris.

 

 

 

Le FAES encourage la population haïtienne en général et les bénéficiaires du Programme "Kore Pèp" en particulier à dénoncer tout cas similaire dont ils auraient connaissance pour ne pas se faire complice de tels agissements.

 

 

 

 

 

Jean Chrisnol Prophète

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Des centaines de personnes habillées en couleur blanche ont marché pacifiquement dimanche dans les rues de Port-au-Prince pour dénoncer le viol perpétré contre des étudiantes qui revenaient des cours dans un quartier de la capitale, ont constaté des reporters de Haiti Press Network.

 

Le défilé a été organisé par des organisations de féministes qui se sont dit outrées par les violences subies par les femmes dans le pays et notamment les viols qui se sont multipliés ces dernières semaines ciblant des jeunes femmes.

 

« Il faut rompre le silence et dénoncer ces actes odieux », ont dénoncé les participants qui ont appelé la justice à faire son travail.

 

Les participants à la marche ont circulé dans plusieurs rues de la ville scandant des slogans contre la violence et le viol dont sont victimes des femmes.

 



Au moins trois personnes ont été blessées vendredi lors du braquage d’une succursale de la caisse populaire FONKOZE à Gros-Morne, dans le département de l’Artibonite. Les bandits ont tout emporté sur leur passage avant de prendre la fuite. Trois employés de l’institution ont été interpellés.

La police de Gros-Mors a interpellé 3 individus après le cambriolage d’une succursale de la caisse populaire FONKOZE dans cette ville du département de l’Artibonite. Il s’agit de deux agents de sécurité de l’institution ainsi que son responsable de développement.

L’attaque, perpétrée par plusieurs bandits armés, a également fait trois blessés parmi les employés. Avant de prendre la fuite, les malfrats ont tout emporté sur leur passage: argent et autres objets de valeurs dont des téléphones portables des clients et membres du personnel.

Ils ont échangé des tirs avec une patrouille de police au moment de fuir, selon ce que rapporte un témoin faisant état d’impacts de projectiles sur la voiture de police et les murs de maisons aux alentours.

 

 

 

Selon le Directeur du groupe Media Alternatif, Godson Pierre, Vario Sérant a subi une première intervention chirurgicale le vendredi 1er janvier dernier avec succès au Costa Rica où il a été évacué en urgence le jeudi 31 décembre. L'Etat de santé du journaliste attaqué par des hommes armés le lundi 28 décembre dernier est pour le moment stable.

 

Quelques jours après cette agression qui a failli lui coûté la vie, Vario Sérant a été transporté d'urgence au Costa Rica pour recevoir des soins nécessaires. Godson Pierre a indiqué que l'attaque subie par son collaborateur et membre fondateur de Média Alternatif a un impact considérable sur l'institution qu'il dirige.

 

"Vario n'est pas seulement un collaborateur, c'est également une tête pensante du groupe. Son absence a aussi un impact émotionnel sur toute l'équipe", a t-il fait savoir dans un entretien accordé à une station de la capitale.

 

Vario Sérant qui travaille comme spécialiste en communication au fond des nations unies pour la population(UNFPA), est un journaliste ayant une longue expérience dans le secteur de la presse en Haïti.  Il a été journaliste Reporter puis Rédacteur en chef à Télé Haiti avant de fonder avec son ami de longue date Godson Pierre ainsi que d'autres connaissances le groupe Média Alternatif. 

 

HPN

 

 

La communauté haïtienne en Floride est en deuil avec le décès le 2 janvier du journaliste haïtien, très connu en Haïti, Ernest Laventure Edouard, un ancien de l'équipe de Radio Cacique dans les années 88-90 présentateur des « grands dossiers ».

 

Konpè Mòloskòt avait des complications cardiaques et était resté paralysé pendant des mois. En dépit de son handicap, le journaliste enquêtait sur plusieurs dossiers dont celui du Directeur de Radio Haïti Inter, Jean L. Dominique assassiné lâchement le 3 avril 2000.

En 1996, il était très actif sur le terrain et couvrait certaines conférences au Palais National "Les lundi de la Présidence".

 

Nommé coordonnateur des douanes par l’ex-président Martelly, il a connu des moments difficiles quand Michel Joseph Martelly avait nié l'avoir autorisé à émettre des cartes au nom de la présidence et de l’Administration générale des Douanes dans un entretien à Signal FM. Le directeur général des douanes d'alors, Fresnel Jean-Baptiste, avait déposé une plainte en justice contre le citoyen Ernest Laventure Edouard, dit Mòlòskòt.

 

Accusé d'usage de faux, d'escroquerie et d'usurpation de titre, il a été activement recherché par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince à l'époque, Lucmane Delille, très actif dans ce dossier.

 

Depuis lors, Moloskot avait laissé le pays en 2013, pour ne plus revenir en Haïti, jusqu'à sa mort, ce samedi 2 janvier 2021.

Ernest Laventure Edouard a fait ses études classiques à Spring Hill Collège, Delmas 18, marié et divorcé. C'est un triste départ pour l'homme qui occupait l'esprit des Haïtiens le soir, sur des grands dossiers qu’il analysait.



Yves Paul LEANDRE

 

 

 

 
Dans une ambiance festive et conviviale, le PDG de la première agence en ligne en Haïti, Haiti Press Network (HPN) dirigée par l'inestimable confrère, Jean Clarens Renois, a honoré ce mercredi 30 décembre 2020, 6 collaborateurs et employés de cette prestigieuse institution fondée le 10 février 2001, en leur offrant des plaques "honneur et mérite", pour leur fidélité et constante collaboration à HPN.
 
 
Un geste qui a surpris les journalistes de l'agence, Alix Laroche, Godson Lubrun, Yves Paul Léandre, le Rédacteur en chef, Eddy Trofort, et deux employés modèles dont l'administratrice, Guemma Bernadeau et l'infatigable Oscar Matérel affectueusement appelé "Calypso".
 
 
Cette agence est constituée d'une équipe de professionnels au service de l'Information mais encore de rédacteurs indépendants et expérimentés. C'est la première agence en ligne du pays utilisant les technologies de l'information pour mieux informer ses lecteurs. L'agence d'information s'est distinguée par son travail de rédaction soigné et crédible avec des reporters proches de l'actualité évitant le sensationnalisme.
 
 
HPN, par sa tradition, est une agence d'excellence qui assure une couverture fiable et crédible  dans les domaines de la politique, de l’économie du social, du sport et du culturel.
 
 
Yves Paul LEANDRE

 

 

Le Directeur général du service maritime et de navigation(SEMANAH) Eric Prévost Junior dit avoir réalisé un ensemble d'activités pour l'année 2020 allant d'allumage des phares dans le pays à la réparation des balisages des ports, éléments essentiels à la navigation. Malgré la pandémie de Covid19, 14 phares sont opérationnels et huit(8) feux portuaires sont mis en service dont deux flambants neufs. Des interventions qui étaient obligatoires selon l'application de la convention SOLAS pour la sécurité maritime.

 

Le Directeur général du SEMANAH a indiqué que toutes ces interventions ont été possibles grâce aux fonds du trésor public. Il a en outre annoncé que le Port de Lamentin sera doté d'un phare moderne à énergie solaire.

 

"Les interventions ont été programmées et découpées en trois blocs", a souligné M. Prévost lors d'une conférence de Presse donnée mardi dernier au bureau provisoire du SEMANAH à Delmas 31. Ces interventions concernent l'Artibonite, le Nord et le Nord-Ouest qui constituent  le premier bloc de réparation; les départements des Nippes et de l'Ouest font partie du deuxième bloc et enfin la Grand Anse, du Sud et du Sud-Est regroupés dans le dernier bloc d'intervention du SEMANAH dans les ports pendant l'année 2020.

 

Eric Prévost Junior a rappelé qu'au cours de cette crise sanitaire, son institution a toujours été très active dans la prévention de la maladie en distribuant des matériels sanitaires dans les ports, des Kits hygiéniques à son personnel sans oublier des contrôles ponctuels sur les Navires internationaux de fort tonnage une fois accostés aux ports haïtiens en compagnie des agents du ministère de la santé publique. Il a rappelé que le SEMANAH a apporté son support aux familles de victimes de naufrages dans la Grand Anse.

 

Monsieur Prévost a aussi fait part de sa grande satisfaction de doter l'institution d'un nouveau local dans la commune de Tabarre. Le Directeur général du SEMANAH annonce que le 29 décembre prochain ce local sera inauguré et les employés relogés dans de meilleures conditions.

 

ET/HPN

 

 

 

 

 

 

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé ce jeudi un financement additionnel d’un montant de 7,75 millions de dollars pour le projet Territoires productifs résilients en Haïti, qui vise à encourager l’adoption de pratiques agricoles et d’aménagement du territoire plus résilientes, a informé la banque dans un communiqué rendu public le 19 novembre dernier.

 

« La Banque mondiale continue de supporter la production agricole en Haïti pendant la crise causée par la pandémie de COVID-19 », a déclaré Anabela Abreu, directrice pays de la Banque mondiale en Haïti. « Ce financement joue un rôle important dans l’amélioration des moyens de vie dans le secteur agricole en contribuant à une productivité accrue ainsi qu’à un meilleur accès aux marchés. Le projet contribuera également à renforcer la durabilité à long terme du secteur agricole en l’aidant à s’adapter au changement climatique. »

 

Le secteur agricole couvre jusqu’à 45 % des besoins alimentaires d’Haïti et constitue la principale source de revenus pour la population rurale, affirme la Banque Mondiale. Cependant, la production dépend encore largement des précipitations, et la plupart des agriculteurs ne disposent que d’un accès limité aux intrants, aux connaissances ou au crédit. L’amélioration de la productivité et de la résilience du secteur agricole haïtien nécessite une approche intégrée respectueuse de l’environnement tout en favorisant la hausse des rendements.

 

Le financement approuvé aujourd’hui permettra d’améliorer la gestion du territoire et les pratiques agricoles, ainsi que l’accès aux marchés pour les agriculteurs. Il permettra également de renforcer la capacité du gouvernement haïtien à apporter une réponse rapide et efficace en cas de catastrophes, a souligné le conseil d'administration de la Banque Mondiale.

 

Notons que le projet Territoires productifs résilients en Haïti a été approuvé en mars 2018 à travers un don de 15 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et un financement de 6,21 millions de dollars issu du Fonds mondial pour l’environnement (GEF). En avril 2020, l’activation de la Composante d’intervention d’urgence conditionnelle (CERC) a permis de débloquer 9,9 millions de dollars  pour renforcer  la sécurité alimentaire pendant la pandémie de COVID-19.

 

A ce jour, ces fonds ont permis de supporter 12 874 agriculteurs dans les départements des Nippes et du Sud et d’apporter une assistance agricole et technique pour ensemencer plus de 8 700 hectares de terres arables.

 

Godson LUBRUN

Selon les dernières informations parvenues à la rédaction de HPN, nous avons appris qu’une puissante onde tropicale dont l’axe est positionné sur la partie Est de la République Dominicaine influence fortement le temps de la Caraïbe centrale ce mercredi 11 novembre. De ce fait, il est prévu des averses de pluies régulières sur le pays au cours de cet après-midi et ce soir.

Lire la suite...

 

 

Le président Jovenel Moise a remis mercredi un lot de matériels à la police nationale, lors d’une cérémonie officielle au local de la Direction générale de la PNH, à Clercine, en présence du Premier ministre Joseph Jouthe, du ministre de la Justice, Me Rockfeller Vincent et des membres du haut état-major de l'institution policière.

 

Cette flotte de véhicules et de motocyclettes permettra d’améliorer les capacités opérationnelles de la Police nationale sur le terrain. Ce don s’inscrit dans une démarche de faciliter les policiers de coordonner leurs actions et de répondre aux défis rencontrés sur le terrain, a soutenu le Chef de l'état, l’air heureux et satisfait.

 

"J’ai procédé á la remise des clés de plusieurs véhicules à l’institution policière. Ces matériels roulants contribueront à renforcer la capacité de la PNH. Je salue les valeureux agents de la Police pour leurs efforts de résultats, en matière de protection des vies et des biens", a déclaré M. Moise.

 

Installé au poste le 16 novembre 2020, le directeur général aï, Léon Charles, avait sollicité du Gouvernement, de meilleurs équipements pour faire face à cette criminalité galopante, la prolifération des gangs armés et le nombre élevé des cas de kidnapping.

 

Yves Paul LEANDRE

 

 

 

Pour la 2e journée consécutive, les élèves du collège Cœurs-Unis et les étudiants de Cœurs-Unis écoles professionnelles ainsi que plusieurs de leurs professeurs, protestent dans les rues de la capitale, Port-au-Prince, pour réclamer la libération de la directrice de ces institutions, Marie-Paul Janvier, enlevée le lundi 18 janvier dernier. 

 

Les protestataires dénoncent la recrudescence de l’insécurité marquée notamment par une augmentation des enlèvements dans le pays et appellent les autorités à assumer leurs responsabilités.

 

« Nous sommes dans les rues jusqu’à ce que madame Janvier soit libérée », a déclaré Fedeline Saint-Fleur, une élève du collège qui participait à ce mouvement de mobilisation. « Elle doit être libérée dans le meilleur délai et sans condition », a-t- indiqué, faisant remarquer que nul n’est à l’abri du climat d’insécurité qui prévaut actuellement dans le pays.

 

C’est également la position exprimée par Dominique Jean, responsable pédagogique du collège Cœurs-Unis. Il appelle à la libération de madame Janvier.

 

Il déplore les incidents enregistrés hier lundi lors de la première journée de mobilisation lorsque les élèves de Cœurs-Unis avaient tenté de contraindre d’autres écoliers à se montrer solidaires de leur mouvement.

 

Suite à la marche des policiers du Syndicat de la Police nationale d’Haïti (SPNH), le lundi 18 janvier 2021, la Direction générale de l’institution policière, dans une note de presse datée du même jour et acheminée à la rédaction de l’Agence de presse en ligne HPN, a indiqué avoir ordonné une enquête en vue d’identifier tous les fauteurs de trouble, notamment ceux qui ont fait usage de leurs armes lors de cette manifestation, pour les déférer par devant la Justice.

Lire la suite...
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages