Haïti-USA : La République Dominicaine au sommet de Joe Biden sur la démocratie, pas Haïti

Politique
Typographie

 

 

La République d’Haïti en proie à une crise politique grave n’a pas été invitée au sommet organisé par l’administration du président américain Joe Biden. En revanche, le pays voisin, la République Dominicaine participera à cette rencontre virtuelle qui aura lieu les 9 et 10 décembre.

 

L’Argentine, les Bahamas, la Barbade, Belize, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, La Dominique, la République Dominicaine, l’Équateur, la Grenade, Guyana, la Jamaïque, le Mexique, le Panama, le Paraguay, le Pérou, Saint Kitts & Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et Les Grenadines, Surinam, Trinidad & Tobago et l’Uruguay, sont les pays de la région invités à ce sommet.

 

La République d’Haïti, en pleine crise socio-politique et de gouvernance, n’est pas invitée à prendre part aux discussions.

 

Ce ne sont pas moins des dirigeants, responsables de la société civile et membres du secteur privé des affaires de plus d’une centaine de pays qui sont conviés par la Maison Blanche.

La réunion virtuelle planchera sur les défis et opportunités auxquels sont confrontées les démocraties et fournira une plate-forme aux dirigeants pour annoncer des engagements, des réformes et des initiatives individuels et collectifs pour défendre la démocratie et les droits humains aux États-Unis et à l’étranger.

 

Selon une note du département d’état, le sommet offrira aux États-Unis une opportunité d’écouter, d’apprendre et de s’engager avec un large éventail d’acteurs dont le soutien et l’engagement sont essentiels pour le renouveau démocratique mondial. 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .