La Commission des Affaires étrangères du congrès s\\\\\\\'est entretenue avec Daniel Foote sur la crise haïtienne

Politique
Typographie

 

 

Daniel Foote, l\\\\\\\'ancien envoyé spécial du Président Joe Biden sur la crise haïtienne, a répondu aux questions des membres de la commission des affaires étrangères Jeudi pendant environ une heure et demie sur les raisons de sa démission dans la crise haïtienne. Le diplomate américain est allé droit au but exprimant sa grande colère face à la politique des Etats Unis en Haïti.

 

Le diplomate s\\\\\\\'est dit étonné de voir qu\\\\\\\'en 15 jours, la société civile ait préparé un accord aussi fiable. M. Foote a une fois de plus a plaidé pour la mise en place d\\\\\\\'une structure pouvant permettre aux haïtiens de décider eux-mêmes de leur avenir. L\\\\\\\'ancien envoyé de Joe Biden en Haïti a ouvertement rejeté la décision de l\\\\\\\'Administration américaine de déporter les migrants haïtiens alors que le pays vient de faire face à un terrible séisme sans oublier l\\\\\\\'augmentation des actes de kidnapping dans la région métropolitaine. 

 

Daniel Foote qui s\\\\\\\'exprimait par visioconférence a vertement critiqué l\\\\\\\'intervention de certaines représentations diplomatiques dans les affaires internes d\\\\\\\'Haïti et l\'intolérance au sein du secteur politique autour de la résolution de la crise qui prend des proportions inquiétantes a souligné M. Foote. L\\\\\\\'ancien envoyé spécial de Joe Biden en Haïti se rappelle des remarques négatives de certains hommes politiques sur l\\\\\\\'invitation faite à d\\\\\\\'autres acteurs de la crise ne sachant pas qu\\\\\\\'il comprenait très bien le créole.

 

Daniel Foote a clairement indiqué aux membres de la commission des Affaires étrangères du Congrès que l\\\\\\\'organisation des élections aujourd\\\\\\\'hui en Haïti est impossible avec les gangs armés qui occupent la région métropolitaine. \\\\\\\"Les gens ne pourront pas voter\\\\\\\", a t-il lancé dans son intervention.

 

Les membres de la Commission des affaires étrangères ont salué le courage du diplomate en invitant l\\\\\\\'Administration Biden à reconsidérer la démission de Daniel Foote sachant que ces critiques pourraient profiter aux Républicains lors des élections de mi-mandat dans deux ans. Une intervention largement suivie sur les réseaux sociaux. Le Président Biden a nommé deux nouveaux émissaires en remplacement de M. Foote et qui sont déjà à pied d\\\\\\\'oeuvre. Brian Nicholls et Juan Gonzales viennent de boucler une mission de 48 heures dans le pays ayant rencontré plusieurs acteurs de cette crise les invitant à trouver une solution inclusive.

 

HPN

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .