Haïti-Politique: Jovenel Moïse rencontre les deux autres pouvoirs après le retrait de Religions pour la Paix des négociations 

Politique
Typographie

 

 

Moins d'une semaine après le retrait de la plate-forme Religions pour la paix Haïti renonçant à la médiation entre les protagonistes de la crise, la Presse a appris avec étonnement, la tenue d'une réunion ce lundi 19 avril 2021 entre les 3 pouvoirs traditionnels  législatif, exécutif et judiciaire au Palais national pour vider leurs contentieux et entamer des discussions sur la détérioration de la situation socio-politique ayant atteint son point culminant. 

 

En effet, le Président du Sénat, Joseph Lambert et le Président du Pouvoir judiciaire, Me René Sylvestre  ont répondu à l'appel du chef de l'Etat et ont évalué la conjoncture socio-politique actuelle en vue d’y apporter des réponses concertées.

 

" J’ai eu le plaisir de recevoir, ce lundi 19 avril, les Présidents du Sénat et de la Cour de Cassation pour discuter de la conjoncture socio-politico-économique. Je reste ouvert au dialogue sans lequel on ne parviendra jamais à résoudre cette crise qui mine le pays depuis 1806", affirme le Président de la République, sur son compte twitter et montrer sa satisfaction suite à cette rencoontre.

 

Cette réunion tenue dans le cadre d'un éventuel dialogue entre tous les secteurs clés de la vie nationale ouvre la voie aux protagonistes dans la perspective de la résolution de la crise politique liée l’insécurité. La question du référendum constititionnel et les prochaines élections a été aussi abordée.

 

Selon le Président du Sénat, il dit avoir plaidé sur  l'urgente nécessité de renouveler le personnel politique. Il en a  profité pour confirmer sa position favorable à une réforme constitutionnelle et  soutenu l'inopportunité du référendum prévu au 27 juin prochain.

 

Le parlementaire reste convaincu qu'un accord politique est indispensable entre les Haïtiens,  seul instrument capable de légitimer les dispositions sérieuses qui peuvent sortir le Pays de cette crise profonde.

 

Au terme de cette rencontre, les 3 parties se sont entendus à continuer le dialogue afin de trouver la cohésion nécessaire pour un meilleur fonctionnement de l’État et promettent de se réunir à nouveau.

 

Yves Paul LEANDRE

 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages