Haïti-USA : Donald Trump mis en accusation pour « incitation à l'insurrection » par le Congrès

Politique
Typographie



Le président américain sortant, Donald Trump, qui doit quitter le pouvoir le 20 janvier prochain fait l'objet d'une mise en accusation pour une seconde fois, après l'approbation de la Chambre des représentants, mercredi.



Un vote historique ! Avec 221 voix contre 203, la mise en accusation du président américain sortant, vaincu des élections du 3 novembre dernier, a été approuvée à la Chambre des représentants. Ce qui constitue l'ouverture officielle de la procédure de destitution du 45e président des États-Unis accusé d'avoir encouragé l'envahissement du Capitole par ses partisans, la semaine dernière.



Le milliardaire républicain entre désormais dans l'histoire comme le premier président américain à être l'objet d'une procédure d'impeachment au Congrès, à deux reprises durant son mandat.



« Trump est un danger évident et immédiat. Il doit partir », a laissé entendre la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, qualifiant de terroristes nationaux les pro-trump qui ont orchestré les événements survenus en pleine séance au Congrès américain, au cours de laquelle la victoire de Joe Biden allait être certifiée.

 

Le nouveau président du Sénat haïtien fraîchement élu Joseph Lambert a été invité officiellement à assister à l’investiture du nouveau président américain Joe Biden.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages