Haïti-Politique : "Pas d'élections en Haïti, sans la réforme constitutionnelle", dixit Jovenel Moïse 

Politique
Typographie

 

 

Dans son message préenregistré et diffusé sur les antennes de la Télévision Nationale d'Haïti (TNH) vendredi, le Président de la République, Jovenel Moïse croit urgent de doter le pays d’une nouvelle Constitution, car celle amendée continue d'être un élément de blocage et n’a pas su conduire le pays vers l’émancipation politique et économique. Le Chef de l'Etat rappelle, avant de parler d'élections, il faut réviser la Constitution à travers un référendum où la population aura à approuver ou exprimer son désaccord.

 

Pour une fois, le Président a été très affirmatif dans son adresse à la Nation. « Je prends l’engagement devant la nation et devant le monde, je ne cherche pas à changer la constitution pour être candidat à nouveau, ni pour des avantages personnels », a promis Jovenel Moise.

 

Le président a encore insisté sur la nécessité de mettre en place une nouvelle Constitution moderne et adaptée à notre culture et aux exigences et aux défis qui attendent la Nation en plein 21ème siècle, tout en cherchant à conserver l’héritage démocratique de la loi mère de 1987.

 

« Ce document doit être simple, facile à appliquer en permettant aux trois pouvoirs constitués de l'Etat de jouir pleinement de leurs droits sans aucune collusion.

 

Enfin Jovenel Moïse a invité le gouvernement, la police et la justice à mettre tout en oeuvre pour combattre l'insécurité qui sévit dans le pays.

 

 

 

Yves Paul LEANDRE

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages