Haïti-Economie : les nouvelles priorités du gouvernement pour l'exercice 2020-2021

Politique
Typographie

 

 

Un vrai record pour l’Administration  Joseph-Jouthe d’adopter mercredi en  Conseil des ministres le nouveau Budget de la République pour l’exercice fiscal (2020-2021) chiffré à plus de 254 milliards 704 millions de gourdes. Ainsi, la nouvelle année fiscale démarre ce 1er octobre avec un regard prometteur.

 

Ce nouveau Budget, une grande première selon les économistes avec près de 4 milliards US$ à 64 gdes pour 1$, devrait permettre au Gouvernement de définir de nouvelles priorités notamment l'organisation les élections, la sécurité et le combat contre la vie chère. Sachant qu’à l’exercice précédent, il a fallu 198 milliards de gourdes à 106 gdes pour 1$. Comment l’Etat haïtien va s’adapter avec la crise liée au covid-19, entre autres.

 

Pour atteindre ces objectifs, le Président Jovenel Moise doit créer un environnement stable, trouver un consensus avec les partis politiques de l’opposition pour l’équilibre de la Nation. Le Gouvernement devra déployer des stratégiques pour augmenter les recettes fiscales et douanières, renforcer les dispositifs informatiques des régies financières (AGD-DGI-Trésor) pour accroître l’échange d’informations et favoriser une meilleure identification des contribuables et renforcer les contrôles contre la fraude et l’invasion fiscale.

 

Le déploiement des membres des Forces Armées d’Haïti sur toute la ligne frontalière, aidée de la Police Frontalière, devrait décourager les contrebandiers. Une année fiscale qui va permettre à l’Etat de générer des ressources nécessaires pour satisfaire les besoins de base de la population. Un nouvel exercice fiscal qui s'ouvre sous fond de crise politique mais encore avec de nouveaux défis notamment au niveau de la sécurité publique et de la sécurité sociale.

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages