Haïti-justice : Les locaux de la Sogener et les biens de ses dirigeants saisis par l’État haïtien

Politique
Typographie

 

 

Des policiers de diverses unités de la Police Nationale d’Haïti (PNH) accompagnés de Juge de Paix ont mis à exécution, ce jeudi 30 juillet 2020, une ordonnance de saisie des locaux de la compagnie énergétique SOGENER ainsi que des propriétés privées de ses dirigeants, a appris la rédaction de HPN d’une source proche des avocats de la famille Vorbe.

 

 

« Cette action fait suite à deux plaintes déposées au cabinet d’instruction par l’État haïtien contre les dirigeants de la SOGENER notamment dans un conflit leur opposant à la Banque Nationale de Crédit (BNC) », a confié l’un des avocats de la compagnie des Vorbe ayant requis l’anonymat.

 

 

Le Juge instructeur Mathieu Chanlatte près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince a émis des mandats d’arrêts contre les dirigeants de la SOGENER et rendu une ordonnance de saisies conservatoires à pratiquer sur leurs biens après que ces derniers eurent refusé de comparaître en son cabinet, selon les sources contactées par la rédaction de HPN.

 

 

Il y a quelques semaines la Banque Nationale de Crédit (BNC) avait sommé la SOGENER de payer un prêt de plus de 25 millions de dollars contracté par la compagnie. Cette banque commerciale d’Etat dans une plainte déposée au cabinet d’instruction demande la condamnation de la compagnie à la restitution de 33 millions de dollars.

 

Précisons que dans le dossier se trouvant présentement au cabinet d’instruction du Juge Mathieu Chanlatte, les dirigeants de la SOGENER sont reprochés des faits de détournements de fonds, corruption, complot contre la sûreté de l’État, etc.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages