Haïti-crise : des organisations dénoncent les prétentions dictatoriales du président Jovenel Moise

Politique
Typographie

 

 

Un regroupement de personnalités et d’organisations de la société civile ont signé une déclaration urgente sur la conjoncture où elles dénoncent les « prétentions dictatoriales et totalitaires » du président Jovenel Moise et exigent le retrait des décrets controversés publiés par le pouvoir, a appris Haïti Press Network.

Ces organisations et personnalités estiment que l’initiative même de promulguer des décrets, sans consultation aucune dans le contexte politique actuel, constitue une tentation totalitaire qu’elles ne sont pas prêtes à tolérer sous aucun prétexte.

Dans cette déclaration urgente, des économistes, des juristes, des pasteurs et d’autres professionnels exhortent le pouvoir exécutif à la raison et l’invitent à rapporter l’ensemble des décrets inopportuns. Elles l’encouragent vivement à surseoir à toutes mesures et à tout discours susceptibles d’attiser les dissensions politiques, « afin de créer les conditions du dialogue indispensable pour l’obtention d’un consensus politique ».

Elles condamnent également les récentes déclarations « irresponsables » du Chef de l’État concernant les élections et le dossier Petrocaribe.

« En affirmant, avec une désinvolture déconcertante, que ses opposants ne pourront jamais gagner les élections et qu’il n’y a pas de corruption dans le dossier Petrocaribe, mais seulement des vices de forme, le Président vient d’agiter deux irritants de trop pour enliser le pays encore plus dans l’impasse politique », lit-on dans le texte de la déclaration.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages