Haïti-crise : Une commission créée pour choisir le personnel devant conduire la transition post Jovenel

Politique
Typographie

 

 

 

À l'issue de l'Accord de Marriott paraphé le 10 novembre dernier entre la société et diverses structures politiques de l'opposition, une Commission technique devant se pencher sur le choix du personnel politique devant assurer cette transition dans l'éventualité de la démission du Président Jovenel Moise a été formée.

 

 

 

Cette commission est composée de toutes les forces socio-politiques signataires de l'accord de Marriott. Ainsi, Me Camille Fièvre représente l'Alternative pour rebâtir Haïti, le député Jean-Robert Bossé la branche institutionnelle de l'opposition, Jean William Jeanty pour le Forum patriotique de Papaye, Victor Benoit le Bloc démocratique, Génard Joseph de l'initiative dénommée Mache Kontre, Sabine Lamour et Érick Balthazar de la société civile.

 

 

 

La commission a pour mission essentielle de définir les critères et choisir les noms des personnalités devant constituer l'Administration de la transition de la Présidence à l'appareil gouvernemental en passant par l'organe chargé de contrôler la transition : l'Autorité Nationale de la Transition.

 

 

 

"Le mandat de la commission va jusqu'à l'expiration des points inscrits dans ses termes de référence", affirme le Pasteur Lemète Zéphyr, porte-parole de la Passerelle, entité de la société civile haïtienne génitrice de l'accord de Marriott.

 

 

 

Le travail effectué par les membres de cette commission sera soumis aux différentes entités signataires du pacte de Marriott sur la transition.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages