Haïti-Crise Politique : Jovenel Moïse sera remplacé bientôt par un juge de la Cour de Cassation

Politique
Typographie

L’Alternative consensuelle et alliés de l’opposition politique, a appris HPN, doivent communiquer les noms de trois juges choisis à la Cour de Cassation par la Commission de passation du pouvoir pour faciliter le départ ordonné du président Jovenel Moïse, dont la démission est exigée par tous les secteurs de la vie nationale depuis déjà plusieurs mois, afin de repenser le système de fonctionnement du pays.

Les noms des trois juges ont été soumis à l’Alternative consensuelle depuis samedi 2 novembre. C’est le porte-parole de la Commission de passation du pouvoir mise en place par l’opposition politique, l’ancien député Hugues Célestin qui a annoncé la nouvelle sur les ondes de radio Caraïbes, sans toutefois révéler les noms des juges en question.

Questionné par le journaliste Guerrier Dieuseul à cette fin, M. Hugues Célestin a fait savoir que les noms des juges seront connus sous peu. Les pourparlers, indique-t-il, avec le président Jovenel Moïse sur son départ ordonné, seront entrepris dès que le nom du juge qui doit assurer la fonction sera publié.

À entendre Me André Michel, l’un des membres influents de l’opposition politique qui intervenait aussi sur la même station, l’installation du président qui remplacera Jovenel Moïse devrait avoir lieu le 18 novembre prochain.  

Le choix des juges, dit Hugues Célestin, est la première des quatre missions de la Commission en vue de sortir le pays dans ce bourbier socio-politique auquel il se trouve depuis des mois.

La deuxième étape de la mission de la Commission, informe-t-il, sera de choisir cinq personnalités de la vie nationale afin que l’une d’entre elles devienne le chef du gouvernement. Ce Premier ministre sera issu de l’opposition plurielle et active, a précisé M. Célestin.

La troisième étape consiste à choisir un ensemble d’hommes et de femmes intègres de la République pour constituer les membres du cabinet ministériel.

Enfin, la quatrième étape de la mission de la Commission sera de faire le choix d’un ensemble de personnalités pour former l’Autorité nationale de transition qui aura un ensemble de missions, dont celle d’organiser des élections libres, honnêtes et démocratiques dans le pays.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

    

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages