Haïti-politique : Manifestation contre le pouvoir en place,  le Gouvernement déplore des décès

Politique
Typographie

 

Dans un communiqué publié  le lundi 10 juin 2019, le Gouvernement dit déplorer les nombreux cas de décès enregistrés lors de la manifestation de l’opposition le dimanche 9 juin 2019. Le premier ministre nomme Jean Michel LAPIN tout en présentant ses sincères condoléances aux parents des victimes, rappelle que le droit de manifester est garanti par la Constitution qui impose aux autorités le devoir de protéger la vie et les biens.

Le Premier ministre nommé condamne les bavures enregistrées lors de la journée du dimanche 9 juin 2019, occasionnant la mort de deux (2) personnes et la destruction de quelques biens matériels.

Tout en félicitant la Police Nationale d’Haïti pour son comportement professionnel, qui mérite l’encouragement, Jean Michel LAPIN indique que la journée de mobilisation a été pour des groupes de citoyens et citoyennes, un moyen de fixer publiquement leur position et produit leurs revendications. L’exercice de ce droit constitutionnel, selon la Primature, a été bien considéré en instruisant les autorités compétentes de prendre les meilleures dispositions convenant à la gestion des mouvements de foule.

 

Yves Paul LEANDRE

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages