Assassinat de Jovenel Moise : auditionnée ce mercredi, Martine Moise s’est constituée partie civile

Le Judiciaire
Typographie

 

Martine Moïse a été entendue ce mercredi par le juge Garry Orélien dans le cadre de l’instruction du dossier de l’assassinat de son mari Jovenel Moïse. 

 

L’ex-première dame, qui s’est constituée partie civile dans l’affaire, affirme avoir répondu à environ 80 questions du magistrat instructeur. Elle demande à ceux qui détiennent des informations sur les personnes recherchées à les partager avec la justice en vue de faire avancer l’enquête.

 

La veuve de Jovenel Moïse se dit, par ailleurs, disposer à répondre à la justice sur les dossiers de l’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval et la carte Dermalog.

 

Interrogée dans la foulée sur une éventuelle candidature à la prochaine présidentielle, Martine Moïse a botté en touche.

 

Il faut dire qu’elle avait reçu, pour son audition au palais de justice, le soutien d’anciens collaborateurs de Jovenel Moïse et de plusieurs dizaines de sympathisants dont certains portaient des t-shirts à l’effigie du président assassiné.

 

JCP

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .