Haïti-police : Bavure policière à Ravine Pintade, l’OPC exige une enquête

Le Judiciaire
Typographie

 

 

Suite à la fusillade du 21 septembre dernier ayant fait une dizaine de morts à Ravine Pintade lors du tournage d’un vidéoclip par des jeunes de la zone, l’Office de la Protection du Citoyen demande à l’Inspection Générale de la Police Nationale de diligenter une enquête afin d’élucider cette affaire. Des agents de différentes unités de la PNH auraient lancé un assaut sur les personnes présentes, selon l’OPC.

 

S’adressant à l’Inspecteur Général en Chef de la Police Nationale d’Haïti, Frantz Jean-François dans une lettre ouverte en date du 29 septembre 2021, le protecteur du citoyen, Me Renan Hédouville demande qu’une enquête soit menée en vue de faire la lumière autour du drame.

 

L’OPC s’est saisi d’office du dossier de Ravine Pintade où un incident regrettable a été enregistré dans la soirée du mardi 21 septembre 2021, peut-on lire dans la correspondance. Selon certains riverains, des agents de plusieurs unités spécialisées de la PNH ont lancé un assaut sur un groupe de jeunes en pleine séance de prise de vue pour la sortie d’un clip, poursuit-elle.

 

Alors que l’OPC recommande à l’Inspection Générale de tirer au clair l’acte posé par les agents de l’ordre, Me Hédouville en profite pour demander à l\\\'IGPNH les résultats de l’enquête ouverte sur le meurtre de du policier Jean Rosener Glésil dans la nuit du 14 au 15 octobre 2020 à l’hôtel Révélation, à Delmas 33.

 

Marvens Pierre

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .