Un greffier  assassiné après une vive discussion avec le Juge Mathieu Chanlatte en charge du dossier de Jovenel Moise, informe l’ANAGH

Le Judiciaire
Typographie

 

 

Dans une note  l’association nationale des greffiers Haïtiens (Anagh) a informé de la triste nouvelle de l’assassinat du greffier Ernst LAFORTUNE, survenu dans la soirée du 11 août 2021, a-t-on appris. Cet assassinat est arrivé  après une vive discussion avec le Juge Mathieu Chanlatte, concernant le dossier du feu président Jovenel Moïse, souligne l’ANAGH.

 

Le nom du greffier décédé  est Ernst Lafortune. Il a été affecté, selon l’ANAGH, au greffe du Tribunal de première instance de Port-au-Prince, plus précisément au cabinet du Juge Mathieu Chanlatte qui vient d’être désigné pour instruire le dossier de l’assassinat du président Jovenel MOÏSE.

 

 L’Anagh en a profité pour présenter ses sympathies aux membres de sa famille, à ses amis et ses proches affligés par ce deuil.

 

Par ailleurs, l’Anagh demande au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me. Bedford Claude de bien vouloir diligenter une enquête, en vue de déterminer les auteurs de l’assassinat du greffier Ernst Lafortune et de les déférer par-devant la justice.

 

Me. Martin Ainé, Président de   l’Anagh, demande au Ministre de la justice et de la sécurité publique, Me. Rockefeller Vincent, de prendre des dispositions nécessaires, pour sécuriser également les greffiers œuvrant dans les dossiers sensibles comme celui-ci.

 

Godson LUBRUN