Haiti-Justice-FBI: Le Gouvernement sollicite l'aide du FBI pour retrouver les assassins de Me Dorval 

Le Judiciaire
Typographie

 

 
 
Moins de 24 heures après les funérailles du Bâtonnier Monferrier Dorval,  le gouvernement a écrit au bureau "Federal of investigation" (FBI) pour solliciter son aide dans le cadre de l'enquête ouverte sur l'assassinat de l'homme de loi, abattu le 28 août dernier, par des criminels. Ce crime de sang interpelle le Ministère de la Justice qui confirme la demande faite par les autorités en place, afin d'élucider cette affaire, qui parait embarrassante pour le pouvoir, d'autant que l'un des présumés suspects, aurait fréquenté le Palais national.
 
 
Des sources concordantes laissent croire que les policiers enquêteurs au sein de la Direction centrale de la police judiciaire(DCPJ), auraient reçu des menaces dans le cadre de leur travail. Si d'un côté, on  discrédite l'appareil judiciaire, pour n'avoir pas pris des dispositions à temps pour protéger la scène du crime, d'un autre côté, la justice a écroué au Pénitencier national, hier jeudi, 4 personnes jugées suspectes dans l'assassinat. Il s'agit de Vilpique Dunès détenant une carte du palais national et du ministère de l'intérieur, Mackender Fils-Aimé, dont on a retrouvé le portable de l'avocat, en sa possession et de deux autres personnes, Modler Frenegeau et Valéry Dort, accusés de complicité de meurtre et association de malfaiteurs.
 
 
Rappelons que cette semaine, le Premier ministre Jouthe  Joseph avait affirmé que le gouvernement mettra tout son poids dans la balance afin de retrouver l'auteur intellectuel du crime, qualifié d'odieux par  tous les secteurs de la vie nationale et internationale. Les autorités gouvernementales veulent renforcer le travail de la DCPJ sur le terrain, avec des spécialistes du FBI. 
 
 
 
Yves Paul LEANDRE

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages